Hologramme avec une seule particule en mouvement

Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » jeu. oct. 25, 2018 11:25 pm

karthesius a écrit :
jeu. oct. 25, 2018 11:17 am
S'il n'y a aucune loi, c'est le chaos total
avec nos 4 lois d'interaction et le reste qui va autour, on obtient cet univers homogène qui laisse pas mal de variantes et configurations possibles , mais dont les possibilités suivent un schema imposé par un code d'assemblage
C'est quoi qui "règle les horloges de tout ceci" ?

Un code naturel, ou prémédité ?



Avatar du membre
karthesius
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 161
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 12:12 am
Localisation : entre mer & montagne
A remercié : 3 fois
A été remercié : 5 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par karthesius » jeu. oct. 25, 2018 11:59 pm

naturel,🌈
.. ou premedité ?
⚖️

ou hasardeux 🍀

personne n'en sait rien

c'est comme je le laissais entendre dans un precedent message
Nous sommes dans l'univers, nous en faisons partie et nous en sommes l'un des produits
Nous le voyons de l'interieur, et n'avons pas accès à sa vision globale
.. et de l'interieur, la science peut tenter d'expliquer comment ça marche
mais ne peut pas affirmer Pourquoi c'est comme ça et pas autrement.


Image

Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » ven. oct. 26, 2018 7:14 am

Mystère et boule de gomme ...

Sinon voici l'exemple que je propose pour expliquer l'antimatière au modèle de la particule unique.
Le schéma ci-dessous reste vraiment très simple et peut représenter un double univers (anti-univers) avec son asymétrie entre matière et antimatière (car la particule est du coté matière alors que l'antimatière est en "déficience", et vice-versa)

Extrait de Wikipédia :

Les kaons neutres sont des particules qui se transforment spontanément en leurs propres antiparticules, et ceci dans les deux sens. Mais il existe une asymétrie dans cette transformation, y compris vis-à-vis de la symétrie CP : la transformation d'un kaon en antikaon est légèrement plus lente que l'inverse. Le nombre de kaons présents tend donc à être supérieur à celui d'antikaons à un instant donné.
Cette asymétrie peut expliquer que l'antimatière se soit retrouvée en infime minorité (~1 milliardième) face à la matière (1 000 000 000 particules d'antimatière pour 1 000 000 001 particules de matière classique). L'annihilation mutuelle a alors conduit à ne laisser que de la matière, en quantité infime par rapport à la quantité présente avant l'annihilation.


Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Antimatière

Qu'en pensez-vous ?


Image



Avatar du membre
karthesius
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 161
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 12:12 am
Localisation : entre mer & montagne
A remercié : 3 fois
A été remercié : 5 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par karthesius » ven. oct. 26, 2018 12:28 pm

il est deja bien impressionnant que toute la matière qui semble etre dans le monde tel que nous l'imaginons, soit issue d'un instant singulier comme le big-bang..
Mais se dire qu'en realité, il y en avait 2 milliards de fois plus , avant l'anihilation !!
Ca frise l'inimaginable.

et pourtant, c'est la meilleure explication qu'on ait, faut s'y faire ou s'en contenter

Certains pensent que l'antimatière n'a pas totalement disparue et qu'il en reste des zones dans l'univers
ou-bien qu'un anti-univers se trouve face au notre.
(mais dans ce cas, on sort du notre et on rejoint l'idée des Multivers.. qui est pure speculation)


Image

Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » ven. oct. 26, 2018 10:41 pm

karthesius a écrit :
ven. oct. 26, 2018 12:28 pm
… ou-bien qu'un anti-univers se trouve face au notre.
Même superposé, comment l'expliquer autrement ?
karthesius a écrit :
ven. oct. 26, 2018 12:28 pm
(mais dans ce cas, on sort du notre et on rejoint l'idée des Multivers.. qui est pure speculation)
Dans mon cas de figure, je n'ai besoin que de deux univers maximum.



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » lun. oct. 29, 2018 6:28 am

Image
Image



Avatar du membre
karthesius
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 161
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 12:12 am
Localisation : entre mer & montagne
A remercié : 3 fois
A été remercié : 5 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par karthesius » mar. oct. 30, 2018 12:06 pm

a écrit :Kartazion post_id=1507 time=1540586497 user_id=65]
karthesius a écrit :
ven. oct. 26, 2018 12:28 pm
… ou-bien qu'un anti-univers se trouve face au notre.
Même superposé, comment l'expliquer autrement ?
karthesius a écrit :
ven. oct. 26, 2018 12:28 pm
(mais dans ce cas, on sort du notre et on rejoint l'idée des Multivers.. qui est pure speculation)
Dans mon cas de figure, je n'ai besoin que de deux univers maximum.
dans ces histoires là
on part de ce qu'on connait d'à peu pres certain (ce qu'on observe de concret)
et on lance des hypotheses progressivement de plus en plus "hypothetiques" jusqu'aux delires les plus complets
.. et voilà !
on ne peut rien dire ni expliquer avec certitude.

faut savoir que dès qu'on sort le domaine du visuel et palpable, on se dirige peu a peu vers plus d'imagination.
Le tout c'est de garder la lucidité pour ne pas en faire une obsession
ON peut defendre des ides qui nous seduisent, mais en acceptant qu'elles se révèlent fausses.
Si on s'obstine à vouloir s'y accrocher, on quitte le domaine de la reflexion et on va vers la croyance qu'on finit par defendre sans retenue.

C'est pas parce qu'on trouve une explication a quelque-chose, qu'il n'y en a pas d'autres qui serait aussi interessantes .. et parfois même plus simples.. (tant pis si la realité est moins fantastique que ce qu'on aurait aimé)


Image

Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » jeu. nov. 01, 2018 7:59 am

Je comprends, mais je ne fais que reprendre une hypothèse déjà connue. Je n'invente rien du coup.
Le multivers est parfois utilisé par des théoriciens à des niveaux de complexités plus conséquentes que l'anti-univers à lui tout seul (la symétrie CPT est une des raisons à pouvoir expliquer le manque d'antimatière dans notre univers par l'anti-univers).

Je tente de pouvoir expliquer, et en m'amusant, plusieurs phénomènes physiques avec le même principe de la particule unique ; l'asymétrie de l'antimatière étant différent de la dilatation du temps, et étant différent du mécanisme de transfert d'informations des paires intriquées. Je sais que la science est sérieuse (moi qui suis novice), mais votre aide m'est justement précieuse à me dire (théoriquement parlant) si c'est faisable ou pas.

Autre idée et dans le cadre du principe de la particule unique :
Le flux de la particule entre les objets célestes est constitué d'une énergie considérable, car le flux de la particule représente son mouvement quasi instantané de sa masse totale entre plusieurs points. La masse serait invisible (car elle se déplace trop vite) et aurait un niveau d'énergie élevé. Cela donne du vide rempli d'énergie. Pourquoi pas de l'énergie noire ?



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » lun. nov. 12, 2018 6:14 pm

Bonsoir.

Le principe de la particule unique se comporte comme un oscillateur harmonique classique ou quantique (état cohérent).

La question est : y a-t-il à ce jour un lien entre l'oscillation harmonique quantique et les ondes gravitationnelles ?

Merci.



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » jeu. nov. 15, 2018 2:39 am

Higb a écrit :
ven. oct. 19, 2018 8:47 pm
Ah bah là je ne peux pas plus t'aider... N'ayant pas compris grand chose à ta théorie, je l'avoue. Tout ce que je sais, c'est que ça doit être homogène si on veut parler de quantité de mouvement... :super:
Le principe de la particule unique est bel et bien un oscillateur harmonique, mais à très haute fréquence.

Du coup, quelle est la formule de quantité de mouvement d'un oscillateur harmonique, où dans ce cas v varie ?

Image



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » mer. nov. 21, 2018 6:38 am

Le signal serait ainsi :

Image

Image



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » dim. nov. 25, 2018 6:25 am

Kartazion a écrit :
ven. sept. 14, 2018 7:28 pm
... il peut y avoir 10 cycles pour un seul mouvement intrinsèque. Cela est valable aussi pour un seul cycle.
Un cycle, c'est le rafraichissement total de tous les points matriciels de l'espace fini (et qui donne la première image).
Un mouvement intrinsèque est produit après plusieurs cycles seulement.
Le mouvement intrinsèque représente par exemple la plus petite mesure du temps compté sur un appareil (une aiguille, ...).
En conclusion il est donc impossible de mesurer une position et une vitesse de la particule avec certitude,
alors que le propre instrument de mesure lui-même nécessite de plusieurs cycles pour être formé.
Dans mon cas de figure la détermination en termes de position et de vitesse exacte, appartient à celui qui crée ce cycle.

D'où le principe de superposition quantique.

Je vais surement me répéter, mais :
L'instrument de mesure est représenté par la lettre C de clock. Ce C ou cette horloge se forme à chaque cycle ; donc si l'aiguille veut avancer d'un pas, il faudra le cycle suivant.
Autrement dit : un cycle comprend plusieurs "sauts" d'oscillations, avant de passer au cycle suivant ; donc de faire avancer l'aiguille.
Ces sauts d'oscillations (ou balayage de la position effective de l'espace fini) ne peuvent pas être mesurés à l'avance, en terme d'état quantique, par l'instrument de mesure qui est créé dans la matrice même.
On peut seulement deviner que la particule puisse se trouver dans plusieurs positions, jusqu'à qu'on la mesure.

Image



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » mer. nov. 28, 2018 9:37 am

Bonjour,

Schématiquement parlant, voici comment je définirais la propagation de l'onde dans une matrice à particule unique :

Image



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » jeu. déc. 06, 2018 8:03 pm

L'oscillateur harmonique, ou anharmonique, peut inclure la constante de gravitation k.
Le champ qui dirige la particule (pour former la matrice), peut utiliser cette force d'attraction pour structurer les densités statiques plus lourdes sur les alternances basses de la matrice.
La maniabilité du champ qui dirige la particule, peut alors se comporter comme une onde gravitationnelle, attirant la particule vers son point d'origine (position A ou point 0) voir schéma :

Image



Avatar du membre
Kartazion
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 60
Enregistré le : lun. sept. 03, 2018 10:04 am
Localisation : Région Occitanie
A remercié : 2 fois

Re: Hologramme avec une seule particule en mouvement

Message par Kartazion » dim. janv. 06, 2019 10:53 pm

Bonsoir,

J'en conclus que la chromodynamique quantique n'est qu'un champ d'interaction qui interfère la particule dans sa convergence de la position en rapport de la constante de couplage (liberté asymptotique).

Pour le gluon :
La magnitude de la particule, lors de l'assemblage des quarks, engendre le fait que la particule converge en ses axes en rapport à son point d'origine ; jusqu'à en arriver au niveau de plasma.

Image



Répondre