L ' ONU promeut la liberté générale de migration

bidule en truc
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 73
Enregistré le : ven. août 31, 2018 6:54 pm
A remercié : 93 fois
A été remercié : 2 fois

Re: L ' ONU promeut la liberté générale de migration

Message par bidule en truc » mar. déc. 18, 2018 5:31 pm

Ce texte est une blague. On se demande comment une personne peut écrire ça de bonne foi. Je réponds que 1+1=3. Je ne regarde pas la vidéo en revanche. Lire des conneries me distrait mais quand c'est en vidéo, ça m'énerve.



Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 307
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 18 fois
A été remercié : 19 fois

Re: L ' ONU promeut la liberté générale de migration

Message par Guglielmo » mar. déc. 18, 2018 9:30 pm

Comme il fallait s'y attendre, une collection de contre-vérités.
La phrase "Il est en effet question de ne plus subventionner les médias hostiles aux migrations" est honteusement mensongère.

Il est uniquement question de retirer des subventions (à quelle hauteur, pour combien de temps, ce n'est pas précisé), aux média qui au sujet de l'immigration propageraient des discours racistes xénophobes ou discriminatoires. COMME PAR HASARD, ces derniers termes qui figurent en toutes lettres et pas qu'une seule fois dans le pacte ONU, sont totalement absent de l'article d'Agoravox.
L'amateurisme ne peut quand même pas servir d'excuse tout le temps.

" autrement dit de les faire mourir. Ce n'est certes pas une "interdiction", mais c'est tout comme. "
Faut-il rappeler à ce sociologue (sans doute diplômé, sinon quoi ?), que les propos racistes, xénophobes et discriminatoires sont déjà interdits en France ?
Il s'agit d'un texte DE L'ONU, organisation MONDIALE, qui profite d'un sujet sensible pour rappeler aux pays où cette interdiction n'a pas lieu, qu'elle est souhaitable du point de vue des droits de l'Homme, lesquels s'appliquent naturellement aux migrants - et on ne voit pas pourquoi il en irait autrement.
On sait que les propos racistes sont autorisés aux USA et nous noterons que, comme par hasard, les Etats-Unis ne signeront pas le texte. Les propos racistes doivent pouvoir être tenus dans ce pays en toute liberté. Je n'en pense rien, j'énonce un fait.

Nous noterons que " Promouvoir le respect mutuel des cultures, des traditions et des coutumes entre les communautés d’accueil et les migrants et " l’acceptation de la diversité" sont des idées qui inquiètent notre sociologue. Que répondre, sinon qu'à pareil citoyen, je ne donnerais pas mes enfants à garder ?

Après, la citation d'Eric Ciotti, dont les mensonges sont relevés par quelqu'un, est amusante : "un tiers des pays européens" refusent ce texte. Certes, citons les plus notables : Italie, Pologne, Hongrie, Autriche... Parfait, Eric Ciotti pense que la France devrait se joindre à ce quarteron. Le Pen n'en dit pas plus. A mettre dans le bêtisier Ciotti, au besoin ouvrir un deuxième volume ou acheter une deuxième armoire.

Je résume, une personne présentée comme "sociologue", (nous en avons eu un specimen gratiné dans une précédente version du forum), s'inquiète de ce que le respect mutuel des cultures et l'acceptation de la diversité puissent se mettre en place. Soit.
S'il ne mentait pas sur autre chose, on le classerait juste comme une personne inapte à la vie collective sur cette planète, et on s'arrangerait pour lui trouver une résidence où n'existent ni différences culturelles ni diversité d'aucun ordre. Par exemple, on le mettrait avec d'autres sociologues blancs, mal rasés et portant lunettes. Ainsi il n'aurait plus aucune raison de s'inquiéter.
Mais comme il ment, on ne lui fera même pas cette fleur.
A quoi servent de pareils individus ? Ses avis valent moins que ceux d'un enfant de sept ans.
Merci en tous cas de nous l'avoir fait connaître, on se sent meilleur quand on voit des gens comme ça.



joseph1
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 95
Enregistré le : mer. nov. 07, 2018 5:48 pm
A remercié : 2 fois
A été remercié : 82 fois

Re: L ' ONU promeut la liberté générale de migration

Message par joseph1 » mar. janv. 15, 2019 8:54 am

Un Pacte-non-Contraignant, c'est comme un Impôt-Provisoire



bidule en truc
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 73
Enregistré le : ven. août 31, 2018 6:54 pm
A remercié : 93 fois
A été remercié : 2 fois

Re: L ' ONU promeut la liberté générale de migration

Message par bidule en truc » mar. janv. 15, 2019 1:51 pm

J'imite un beignet de crevette corse et j'essore un frigo qui court.



Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 209
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 17 fois
A été remercié : 14 fois

Re: L ' ONU promeut la liberté générale de migration

Message par Le Rat Musqué » mar. janv. 15, 2019 5:47 pm

bidule en truc a écrit :
mar. janv. 15, 2019 1:51 pm
J'imite un beignet de crevette corse et j'essore un frigo qui court.
Bonsoir Bidule en truc,
Ne serait-il pas plus judicieux de faire l'inverse ?
Imiter un frigo qui court (pas trop difficile) et essorer la crevette corse après l'avoir flambée au muscat (du cap corse, bien entendu) ?
Après, rien ne vous interdit de la manger. Bien entendu.



Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 307
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 18 fois
A été remercié : 19 fois

Re: L ' ONU promeut la liberté générale de migration

Message par Guglielmo » mar. janv. 15, 2019 5:53 pm

"Un Pacte-non-Contraignant, c'est comme un Impôt-Provisoire"
Non, c'est comme un pacte non contraignant.

C'est amusant cette comparaison, elle en dit plus sur son auteur que sur les choses.
Des pactes non contraignants, il en existe plein et on n'en parle jamais, justement parce qu'ils ne sont jamais devenus contraignants. Idem celui-ci.

La réaction de Bidule en Truc est excellente. A absurde, absurde et demi et avec Kamoulox, plus absurde tu peux pas faire. Bien joué.
Personnellement, j'aurais eu envie d'un concours de métaphores pourries du même type. Déjà que la sagesse populaire nous enseigne que comparaison n'est pas raison, avec celle-là on explose les statistiques. Je propose :
"Un buffet Henri Cinq, c'est comme un éléphant sans trompe."

Nous pouvons dans cette veine, soit poursuivre soit décortiquer cette métaphore pourrie, ou bien l'autre qui ne l'est pas moins, sous l'angle de la linguistique (la sémantique en particulier), et en élaborer les règles du concours. Parmi les règles fondamentales : "Il faut que la métaphore n'ait aucun sens." A vos plumes.



Répondre