Mariage pour tous. PMA, GPA et filiation. La PMA et l 'homme.

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 118
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 8 fois
A été remercié : 11 fois

Re: Mariage pour tous. PMA, GPA et filiation. La PMA et l 'homme.

Message par Le Rat Musqué » mer. janv. 02, 2019 3:41 pm

joseph1 a écrit :
mar. janv. 01, 2019 7:20 pm
Mon premier texte était insuffisamment analytique, entraînant une incompréhension.
Je me permets de vous en donner une nouvelle version plus complète
Bonjour joseph1,
Le mariage pour tous est un non-sens. Il faut l 'abroger.
Je vous propose : "Voici les raisons pour lesquelles nous devrions abroger le mariage pour tous."

C'est d 'abord le principe d 'égalité qui est mis à mal par ce texte.
Intéressant. De quel principe d'égalité parlez-vous ? Quand je recherche sur Google, je tombe sur ceci : L’égalité devant la loi ou égalité en droit est le principe selon lequel tout homme doit être traité de la même façon par la loi. Aucun individu ou groupe d'individus ne doit donc avoir de privilèges garantis par la loi. (Wiki)
Il ne doit donc pas s'agir de cette définition, puisque le mariage pour tous garanti justement ce principe.
Merci de préciser, avec des sources si possible.

L'union d'un homme et d'une femme est en effet différente de l'union entre deux hommes ou entre deux femmes.
Pourquoi "en effet" ? Dans la phrase qui précède, vous parliez d'égalité. Je ne vois aucun rapport. C'est confondre l'inégalité et la différence. Deux concepts qui n'ont rien de commun. Ma femme et moi sommes égaux en droits, ce n'est pas pour autant que nous sommes semblables.

L'homosexualité, c 'est le rejet de l'altérité sexuelle
Où avez-vous péché cela ? L'homosexualité - stricto sensu - désigne une forme de monosexualité caractérisée par une attirance sexuelle ou par des sentiments amoureux envers une personne du même sexe. (Wiki)
Votre définition correspond peut-être à un autre mot ?

alors que l'hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. Seule l' hétérosexualité peut donner la vie, l 'homosexualité est stérile.
Cf ce que Ben a répondu.

Il n'y a pas égalité biologique entre ces deux comportements.
Égalité biologique ? J'ai beau chercher, ça ne donne rien. Expliquez-vous et citez des sources.

Homosexualité et hétérosexualité s 'opposent.
Disons plutôt que vous aimeriez qu'il en soit ainsi. De nombreuses études prouvent au contraire qu'elles se complètent en permettant d'apaiser les tensions, les conflits et de tisser des liens sociaux plus larges. L'homosexualité n'est d'ailleurs pas réservée à l'Homme.

A ces comportements on ne peut pas appliquer le principe d ' égalité.
De nouveau, de quel principe parlez-vous ?

Soumettre ces deux formes d 'union à une même législation , le " mariage pour tous " est illogique.
Logique se rapporte à votre fameux principe non défini. Donc...

La suite n'est pas un argument contre le mariage pour tous mais contre la solution adoptée par le code civil. Donc hors-sujet.



Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 225
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 13 fois
A été remercié : 11 fois

Re: Mariage pour tous. PMA, GPA et filiation. La PMA et l 'homme.

Message par Guglielmo » mer. janv. 02, 2019 3:50 pm

"L 'union d'un homme et d'une femme est en effet différente de l'union entre deux hommes ou entre deux femmes. L ' homosexualité c 'est le rejet de l'altérité sexuelle alors que l'hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. Seule l ' hétérosexualité peut donner la vie, l 'homosexualité est stérile. Il n'y a pas égalité biologique entre ces deux comportements. Homosexualité et hétérosexualité s 'opposent. A ces comportements on ne peut pas appliquer le principe d ' égalité. Soumettre ces deux formes d 'union à une même législation , le " mariage pour tous " est illogique."

Ce premier paragraphe est un concentré de non-sens.
Exemple : "L'homosexualité c 'est le rejet de l'altérité sexuelle"... Gné ?
Mis à part qu'elle associe "homosexualité" et "rejet", ce qui est une simple astuce rhétorique, on ne voit ni à quoi sert cette phrase ni sur quoi elle est fondée. Tous les gens qui connaissent personnellement des homos savent qu'elle est fausse tout simplement. L'homosexualité n'est le rejet de rien, pas plus que l'hétérosexualité.
Exemple : "Il n'y a pas égalité biologique"
Quitte a parler de choses sérieuses, autant ne pas le faire en inventant des concepts qui ne veulent rien dire. Mais rien.
Exemple : "Homosexualité et hétérosexualité s 'opposent. "
Nous avons déjà fait un sort à cette surprenante et absurde affirmation, par ces quelques mots : "Non, c'est vous qui les opposez". Rebelote. Autant qu'il le faudra. Une bêtise répétée vingt fois ne devient pas une vérité.
Exemple : "A ces comportements on ne peut pas appliquer le principe d'égalité."
Cette affirmation n'étant soutenue que par les arguties sans fondements qui la précèdent, on peut la ranger dans la même oubliette. Suit le cerise sur le gâteau.
"Soumettre ces deux formes d 'union à une même législation , le " mariage pour tous " est illogique."
Après tout ça, faire appel à la logique, à part faire de l'humour je ne vois pas très bien.



Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 225
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 13 fois
A été remercié : 11 fois

Re: Mariage pour tous. PMA, GPA et filiation. La PMA et l 'homme.

Message par Guglielmo » mer. janv. 02, 2019 4:05 pm

Je tiens à préciser ma position :
Le mariage pour tout est une idée qui n'a jamais entraîné mon enthousiasme. J'en ignore les raisons.
L'homosexualité est une tendance qui m'a longtemps répugné, même s'agissant des autres. J'en ignore les raisons.

Cela dit, ma seule morale est la loi. Sans approuver le MPT, (j'aurais peut-être fait partie des maires refusant de le célébrer), j'en ai admis l'introduction dans la loi et depuis ce jour, je laisse faire le temps.
A présent je suis indifférent. Mon fils adoptif est homo et vit en couple depuis des années ; toute la famille et moi-même l'avons immédiatement accepté et je ne vois pas ce que ça changerait s'ils se mariaient.

De ma place, je considère quand même avec un oeil sidéré les arguments déphasés des opposants, arc-boutés sur une morale religieuse en perte de vitesse ou sur des postures individuelles, comme si l'une ou les autres pouvaient encore influencer un état laïc.



Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 118
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 8 fois
A été remercié : 11 fois

Re: Mariage pour tous. PMA, GPA et filiation. La PMA et l 'homme.

Message par Le Rat Musqué » jeu. janv. 03, 2019 5:43 pm

Guglielmo a écrit :
mer. janv. 02, 2019 4:05 pm
... et je ne vois pas ce que ça changerait s'ils se mariaient.
Bonsoir Guglielmo,

Légalement, ça change certaines choses.
Par exemple que le compagnon de votre fils adoptif hérite de ses biens si celui-ci décède,
ou s'ils divorcent après avoir hérité.
Ou qu'ils puissent adopter des enfants, eux-même héritiers.

En fait, ceux qui sont pour abroger le MPT n'apprécient pas que des personnes différentes aient les mêmes droits qu'eux.
Ils sont à ranger avec ceux qui luttaient contre les abolitionnistes, ou ceux qui pensent encore qu'une personne de couleur ne vaut pas un blanc.
(Quand j'étais ado, le père d'une copine lui avait dit "si tu sors avec un nègre, je te tue !")

Et... si un jour, extrêmement improbable, nous réussissons à créer une intelligence artificielle, il y aura - de même - des personnes pour s'insurger à ce que ces machines (pourra-t-on encore utiliser ce terme ?) aient elles-mêmes des droits. Et il leur sera impossible de justifier leur aversion.



Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 225
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 13 fois
A été remercié : 11 fois

Re: Mariage pour tous. PMA, GPA et filiation. La PMA et l 'homme.

Message par Guglielmo » jeu. janv. 03, 2019 7:37 pm

"le compagnon de votre fils adoptif hérite de ses biens si celui-ci décède,"
Seulement s'ils font une donation au dernier vivant.

Pour le reste, je n'irai pas jusqu'à comparer les anti MPT aux ségrégationnistes, même si je flaire dans leur démarche le sentiment que je renifle chez les islamistes et autres extrémistes religieux de toutes les religions, d'être la crème de l'humanité et tout le reste, la lie.

C'est d'ailleurs ce sentiment de supériorité, avoué ou non, qui me semble plus détestable.



Répondre