Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Répondre
Avatar du membre
soliris
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 242
Enregistré le : dim. sept. 02, 2018 10:15 pm
Localisation : Tournai
A remercié : 6 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Message par soliris » lun. juil. 22, 2019 5:13 pm

Bonjour,

Il a été tentant de déterminer la vitesse de la lumière en lui joignant des unités de "mètres / seconde", qui sont à peu près au nombre de 3. 108 .

Et ce nombre est vrai et, je ne tiens pas à le remettre en question.
Mais lorsqu'on observe un "rayon lumineux", à partir d'une émission, et même arrivant d'ailleurs vers une zone de réception, on se rend compte qu' il s'exprime de façon.. volumique. Soit il forme un cône de réception, soit un cône d'émission.

Raisonablement, les unités de la vitesse devraient au minimum se déclarer en km3/sec. Et l'on s'aperçoit déjà que, si nous parlons de corpuscules de lumière, nous avons affaire à un débit (de photons), et si nous parlons d'ondulations, la référence volumique est encore plus appropriée.

Cela ne change rien qu'au niveau pratique, sa vitesse nominale est toujours celle qu'on connaît, à 1 dimension d'espace: 300 000 km/sec.

Image

Le cône de lumière, dans l'espace-temps de Minkovski, permet même de penser en km3/sec3, cela saute aux yeux: le temps possédant sa propre composante tridimensionnelle interférant dans les 3 dimensions d'espace.


De la statique des forces à la cinétique des apparences.

jiherve
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 22
Enregistré le : sam. juin 22, 2019 7:10 pm
A remercié : 2 fois
A été remercié : 2 fois

Re: Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Message par jiherve » mar. juil. 23, 2019 11:45 am

bonjour
du n'importe quoi comme d'habitude une vitesse c'est par définition une distance divisée par un temps point barre!
Que tu veuilles définir le zorglub par schmoldu est ton problème et restera ton problème.
comme tu as piqué l'image sur wiki :https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4ne_de_lumi%C3%A8re prends le temps de lire et comprendre l'article
JR



Avatar du membre
soliris
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 242
Enregistré le : dim. sept. 02, 2018 10:15 pm
Localisation : Tournai
A remercié : 6 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Re: Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Message par soliris » mer. juil. 24, 2019 4:55 pm

jiherve a écrit :
mar. juil. 23, 2019 11:45 am
bonjour
du n'importe quoi comme d'habitude une vitesse c'est par définition une distance divisée par un temps point barre!
Que tu veuilles définir le zorglub par schmoldu est ton problème et restera ton problème.
comme tu as piqué l'image sur wiki :https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%B4ne_de_lumi%C3%A8re prends le temps de lire et comprendre l'article
JR
Comprendre.. comprendre.. Il me semble qu'il manque déjàune image, ici https://fr.wikipedia.org/w/index.php?ti ... &redlink=1 qu'il faudrait donner au public pour montrer que les physiciens ont compris quelque chose au cône de lumière à 4 dimensions d'espace. Je me souviens d'avoir dessiné les 6 formes à 4D les plus simples au monde. C'était il y a 20 ans et n'ai jamais trouvé trace de cela ailleurs que dans mes cahiers, par ailleurs éparpillés aux 4 coins .. de mon studio.

Image

Le tesseract ci-dessus est beaucoup trop compliqué.. L'on pourait travailler sur la reconfiguration de mes "décors" pour créer un cône à 4D, mais l'heure est-elle à la coopération entre physiciens et New-Agers :woohoo:

N'empêche, l'espace-temps de Minkovski m'intéresse jusqu'à un certain point, puisqu'il semble qu'il place l'observateur (enfin !) dans sa vision.

Merci pour la réponse, Jiherve.. Et n'oublies pas: nous ne sommes pas nés pour respecter des protocoles, mais pour nous élancer dans l'immensité de l'Univers.


De la statique des forces à la cinétique des apparences.

Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 419
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 26 fois
A été remercié : 27 fois

Re: Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Message par Guglielmo » sam. juil. 27, 2019 10:43 pm

nous ne sommes pas nés pour respecter des protocoles, mais pour nous élancer dans l'immensité de l'Univers.nous ne sommes pas nés pour respecter des protocoles, mais pour nous élancer dans l'immensité de l'Univers."

Quand vous aurez compris que ce n'est pas incompatible, vous admettrez beaucoup plus facilement que l'homme ait réussi à s'élancer dans l'immensité de l'univers, justement en respectant des protocoles.



Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 839
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 9 fois
A été remercié : 11 fois
Contact :

Re: Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Message par SETI » dim. juil. 28, 2019 9:29 am

En effet il faut se référer aux constantes de l'univers.



Avatar du membre
soliris
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 242
Enregistré le : dim. sept. 02, 2018 10:15 pm
Localisation : Tournai
A remercié : 6 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Re: Les unités de la vitesse-lumière sont-elles bien choisies ?

Message par soliris » dim. juil. 28, 2019 5:34 pm

SETI a écrit :
dim. juil. 28, 2019 9:29 am
En effet il faut se référer aux constantes de l'univers.
Admettons.. Pour illustrer cette belle parole, je regarde "constante cosmologique" sur Wikipedia.

Image

Et là je vois qu'on y parle de pression du vide "négative", qui amènerait en quelque sorte une "antigravité".. tout au moins en théorie.
Or il ne fait pas bon venir sur un forum de physique pour parler d'antigravité ou de téléportation (https://forums.futura-sciences.com/phys ... ation.html).

Je pourrais vous parler des vraies unités de la permittivité diélectrique du vide, de sa perméabilité magnétique, nous discuterions des mêmes éléments, mais avec des unités simplifiées, dans mon cas. Toutes "mes" unités physiques (y compris celles des constantes de toute sorte) s'expriment en multiples d'espace-temps (mx/secy), et plus en joules, newtons, darcys, teslas, volts, coulombs, henrys.. et même plus en kilos, etc.

Franchement, je me demande comment les élèves de physique peuvent se représenter 1 tesla, quand il apprend VOTRE définition:

Image

Mais tout ceci n'est quasiment plus que de la conversation de salon..

L'utilisation des constantes, même conventionnelles, ne fabriquent pas un vaisseau-mère utilisant la technologie des résonances soniques pour obtenir une divergence interne. :nan: https://www.youtube.com/watch?time_cont ... jPeTYa7Uac

He oui, en refusant les protocoles d'invalidation des phénomènes "extraterrestres", je peux les étudier et "rsquer" de les comprendre..

Mais que les ET ne vous empêche pas de dormir, pas plus que de devoir dépenser des milliards pour aller chercher quelques cailloux sur la Lune, en se fiant uniquement aux lois de la pomme de Newton.

Bien à vous.


De la statique des forces à la cinétique des apparences.

Répondre