Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 48
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A été remercié : 2 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Le Rat Musqué » mer. oct. 31, 2018 6:48 pm

coltrane a écrit :
mar. oct. 30, 2018 6:58 pm
On n'enfonce pas de porte ouverte lorsqu'on s'attaque à démonter une thèse largement répandue et défendue sur de nombreux canaux d'information.
Bonjour Coltrane,
Ce que vous affirmez reste à prouver.
En revanche, ce qui a été prouvé (par des études sérieuses, récentes et dignes de confiance - je peux rechercher des liens, si vous le voulez) est que tenter de prouver son erreur à quelqu'un qui a ce genre de croyances ne fait que le renforcer dans celles-ci.
Désolé, je maintiens donc ce que j'ai dit.
Comprenez-moi bien : je ne critique pas le travail des Tronches en Biais, je le trouve - dans ce cas - plutôt inutile. Les septiques bombent le torse et se frottent les mains en visionnant cette vidéo ("Ah, vous voyez !?!"). Les croyants, eux, haussent les épaules. Ils s'en moquent, voyez-vous. Dans leur paradigme nul besoin de preuve pour croire en quelque chose.
En revanche, j'apporte une plus grande attention aux vidéos d'Hygiène Mentale. Certaines de ces vidéos expliquent très clairement cela, d'ailleurs.

Pour le reste, oui, j'ai fait un léger hors sujet en demandant si l'on pouvait obtenir des informations visuelles du corps disparu de n'importe linceul. Mais vous voir pinailler sur ce genre de détail me convainc définitivement de laisser tomber ce sujet. Vous faites limite preuve de mauvaise foi (si je peux me permettre ce mauvais jeux de mot :lol: ).
Guglielmo
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 93
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 5 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Guglielmo » mer. oct. 31, 2018 10:04 pm

"Seti. Il a affirmé qu'il n'y avait aucun témoignage de personne n'ayant vu le Christ. Ce qui est faux. Il y a des tas de gens qui affirment avoir vu le Christ, même avoir discuté avec lui. Ce sont des témoignages. "

SETI a dit juste. Il n'y a aucun témoignage de gens ayant vu Jésus. Tous ceux qui ont écrit sur lui l'on fait bien plus tard (trente à cinquante ans) et ne l'ont pas connu.
Il est évident que les propos rapportés ne sont pas des témoignages, d'ailleurs aucun droit d'aucun pays civilisé ne les reconnaît comme tels. Dans le droit américain, les propos rapportés sont même un motif d'objection de la défense toujours acceptée par le Président.
Jésus n'a pas de témoins.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 412
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 3 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par SETI » mer. oct. 31, 2018 10:09 pm

Oui et sans compter les incohérences dans les textes religieux qui sont d'un nombre impressionnant.
Guglielmo
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 93
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 5 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Guglielmo » mer. oct. 31, 2018 11:17 pm

Etant donné que l suaire de Turin est le seul réputé porter la marque d'un corps, demander si un suaire peut s'imprégner de la marque d'un corps et prétendre en même temps qu'on ne parle pas de celui de Turin est une démarche qui ne peut mener qu'à la confusion.
Toute étude, réflexion, interrogation, question etc. sur ce sujet ne peut qu'aboutir plutôt tôt que tard, au suaire de Turin.

Naturellement, Coltrane n'a jamais parlé que de réaliser un faux et je ne vois pas comment on peut voir dans ses interventions l'affirmation répétée qu'une telle impression d'image soit authentique.

Comme d'habitude, une discussion sur le suaire de Turin tourne en rond et ne permet pas d'échanger. Et c'est inévitable.
Sans vouloir trancher, je rappelle que le christianisme tient la plupart de ses dogmes du Moyen Âge, le suaire ne faisant pas exception, et d'autres comme l'Immaculée Conception sont encore plus tardifs. En d'autres mots, le christianisme ne doit pratiquement rien au Christ.
C'est une reconstitution a posteriori et par étapes étalées sur des siècles, comme tous les textes "saints". Et les romans de la Table Ronde. Il ne sert à rien de discuter de leur bien-fondé pas davantage que celui du suaire. Et la science a bien mieux à faire que de s'y intéresser, son rôle n'est pas de prouver l'existence de Dieu ni son inexistence.
Si le suaire est authentique alors l'image de Jésus est magique, nous dirons divine et alors Jésus est bien le fils de Dieu donc Dieu existe.
So what ?
Je n'ai pas attendu Moïse pour respecter les Dix Commandements. Sauf le premier, je l'avoue. Mais 9/10 ça reste une bonne note.
Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 48
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A été remercié : 2 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Le Rat Musqué » jeu. nov. 01, 2018 5:33 pm

Guglielmo a écrit :
mer. oct. 31, 2018 11:17 pm
Etant donné que le suaire de Turin est le seul réputé porter la marque d'un corps, demander si un suaire peut s'imprégner de la marque d'un corps et prétendre en même temps qu'on ne parle pas de celui de Turin est une démarche qui ne peut mener qu'à la confusion.
Bonjour Guglielmo,
Je comprends ce que vous dites. Mais je ne vois pas ce qu'il y a de mal à se demander si un suaire (n'importe lequel) peut porter une marque invisible à l'œil nu qu'un traitement (chimique, informatique ou autre) pourrait révéler. Je n'ais jamais entendu parler d'un tel processus, d'où ma question. Qui n'a pas été interprétée comme elle aurait dû, c'est à dire mue par la curiosité.
Toute étude, réflexion, interrogation, question etc. sur ce sujet ne peut qu'aboutir plutôt tôt que tard, au suaire de Turin.
Peut-être pour des gens obnubilés par la question ? Fort heureusement, ceux-ci ne représentent qu'une minorité. Alors, pourquoi un scientifique sérieux n'aurait pas cherché à ressusciter (hum... le terme est peut-être mal choisi :whistle: ) l'image du passé sur des linceuls (n'étant pas supposés avoir enveloppé le Christ, je précise) pour des raisons que j'ignore ? Le domaine de la recherche est vaste, il arrive que je comprenne pas le pourquoi de certaines de celles-ci.
Naturellement, Coltrane n'a jamais parlé que de réaliser un faux et je ne vois pas comment on peut voir dans ses interventions l'affirmation répétée qu'une telle impression d'image soit authentique.
Là, je ne comprends plus. Pour moi, les deux parties de votre phrase se contredisent. L'image de ce suaire est un faux, et la vidéo que Coltrane a posté est là pour appuyer son propos. Elle explique par quel moyens ce faux a été réalisé. Donc, si comme vous le dites, Coltrane n'a pas parlé de réalisé un faux, c'est qu'il est possible d'obtenir réellement et sans trucages, cette image. Ce que confirme la deuxième partie de votre phrase... :gzkxwtz: et ma question
"À supposer que l'on récupère un linceul. Est-il possible que le corps du défunt ait marqué celui-ci (empreinte, déformations des fibres, dépôts ou émanations diverses, je ne sais quoi d'autre d'indiscernable mais repérable grâce à des techniques modernes) ? Je reprécise que je ne parle pas de cette foutue effigie !
- Est-il possible d'obtenir, à partir de cette empreinte, une image 3d du corps ? "

À laquelle Coltrane a répondu Ici, "Encore une fois, oui c'est possible et c'est connu depuis longtemps."
Je vois bien qu'il s'agit d'un malentendu. Mais j'exécre ce genre de malentendu dus à des à-priori. Pourquoi Coltrane ne s'est-il pas contenté de ce que j'ai écrit sans inventer des intentions que je n'ai pas ?
Comme d'habitude, une discussion sur le suaire de Turin tourne en rond et ne permet pas d'échanger. Et c'est inévitable.
Oui, c'est inévitable parce que les divers intervenants ont pensés - à tort - que je parlais de ce satané suaire. J'ai pourtant précisé à plusieurs reprises que ce n'était pas le cas. En pure perte.
la science a bien mieux à faire que de s'y intéresser, son rôle n'est pas de prouver l'existence de Dieu ni son inexistence.
Je ne peux qu'être d'accord avec vous. Quoique la réflection d'Hygiène Mentale dans son Ep 25 n'est pas à prendre à la légère.
So what ?
Rien de plus. Et au plaisir, j'apprécie avoir affaire à des intervenants qui font preuve de courtoisie.
Guglielmo
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 93
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 5 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Guglielmo » jeu. nov. 01, 2018 11:13 pm

" si comme vous le dites, Coltrane n'a pas parlé de réalisé un faux,"
Mais Coltrane A BIEN parlé de réaliser un faux. Ma formule "Coltrane n'a jamais parlé que de réaliser un faux" ne dit rien d'autre même si elle est construite un peu à l'ancienne.
Autre exemple de construction à l'ancienne : "On n'est jamais trahi que par les siens".

" Pourquoi Coltrane ne s'est-il pas contenté de ce que j'ai écrit sans inventer des intentions que je n'ai pas ? "
Il m'est malheureusement impossible de confirmer que Coltrane vous ait prêté des intentions et les citations que vous faites de lui ne font pas apparaître chez lui la moindre trace d'un tel prêt.

" une discussion sur le suaire de Turin tourne en rond et ne permet pas d'échanger. Et c'est inévitable.

Oui, c'est inévitable parce que les divers intervenants ont pensés - à tort - que je parlais de ce satané suaire.

Non, ça ne tourne pas autour de vous. Ma remarque était très générale.

" j'apprécie avoir affaire à des intervenants qui font preuve de courtoisie."
Ne vous y trompez pas, je suis en réalité un très perfide et malfaisant personnage. Certains disent "dangereux", et je les crois.
Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 48
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A été remercié : 2 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Le Rat Musqué » ven. nov. 02, 2018 9:10 am

Guglielmo a écrit :
jeu. nov. 01, 2018 11:13 pm
" si comme vous le dites, Coltrane n'a pas parlé de réalisé un faux,"
Mais Coltrane A BIEN parlé de réaliser un faux. Ma formule "Coltrane n'a jamais parlé que de réaliser un faux" ne dit rien d'autre même si elle est construite un peu à l'ancienne.
Autre exemple de construction à l'ancienne : "On n'est jamais trahi que par les siens".
Ah oui, désolé. Je m'excuse, c'est clairement moi qui ai mal lu : j'ai sauté le "que".
Il m'est malheureusement impossible de confirmer que Coltrane vous ait prêté des intentions et les citations que vous faites de lui ne font pas apparaître chez lui la moindre trace d'un tel prêt.
Moi, je confirme : ici, tout simplement. Supposer que j'utilise un argument fallacieux parce que je dis que la vidéo de la tronche en biais est sans intérêt (et de manière plus générale inutile) car elle ne répond pas à ma question veut dire quoi ? Oui, on peut encore ergoter en biaisant en long, en large, voire tourner en rond. Ça ne changera rien. Je pense que tout le monde, même Coltrane, a compris qu'il s'est trompé en ne s'en tenant pas simplement à ce que j'ai écrit. Bidule en Truc a fait de même. De là à reconnaître son erreur, il y a un pas que je semble le seul ici à pouvoir faire.
" j'apprécie avoir affaire à des intervenants qui font preuve de courtoisie."
Ne vous y trompez pas, je suis en réalité un très perfide et malfaisant personnage. Certains disent "dangereux", et je les crois.
Merci pour cette mise en garde. Dorénavant, je me méfierais.
Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 48
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A été remercié : 2 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Le Rat Musqué » ven. nov. 02, 2018 10:32 am

Rien n'est simple, comme disait Sempé.

Pour résumer, je poste sur ce fil une question facile à comprendre (ici) :
À supposer que l'on récupère un linceul. Est-il possible que le corps du défunt ait marqué celui-ci (empreinte, déformations des fibres, dépôts ou émanations diverses, je ne sais quoi d'autre d'indiscernable mais repérable grâce à des techniques modernes) ? Je reprécise que je ne parle pas de cette foutue effigie !
Est-il possible d'obtenir, à partir de cette empreinte, une image 3d du corps (comme la propose Thierry Castex) grâce à je ne sais quels traitements informatique ?

J'obtiens la réponse suivante (ici) :
Encore une fois, oui c'est possible et c'est connu depuis longtemps (ce n'est donc pas du à Thierry Castex).
Pour moi, la réponse est claire et explicite. On sait obtenir l'emprunte d'un corps à partir de son linceul.
En fait, je me trompe. Cette réponse ne répondait pas à ma question mais à une autre (que je n'ai jamais posée car j'en connais déjà la réponse) "Est-il possible d'obtenir une fausse empreinte du corps du Christ sur un morceau de tissus dans le but de berner le gogo ? "
Il fallait deviner : oui = non.
C'est un nouveau jeu ?

Maintenant, je me demande pourquoi je n'ai pas obtenu la bonne réponse :
"Bonjour Rat Musqué. Non, il n'est pas possible d'obtenir l'empreinte d'un corps à partir du linceul qui l'a enveloppé. Ou si ça l'est, personne ne sait faire car aucun scientifique ne s'est sérieusement penché sur la question."

Oui, rien n'est simple. Et votre histoire de suaire m'aura définitivement fait suer.
coltrane
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 17
Enregistré le : mar. sept. 04, 2018 6:26 pm
A été remercié : 3 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par coltrane » dim. nov. 04, 2018 10:52 am

Le Rat Musqué a écrit :
mer. oct. 31, 2018 6:48 pm

En revanche, ce qui a été prouvé (par des études sérieuses, récentes et dignes de confiance - je peux rechercher des liens, si vous le voulez) est que tenter de prouver son erreur à quelqu'un qui a ce genre de croyances ne fait que le renforcer dans celles-ci.
Cela me semble une position superficielle. D'abord, l'argumentaire sceptique n'est pas spécialement destiné aux croyants purs et durs, mais plutôt à ceux qui ne savent pas trop quoi en penser. Il y a quelques années, on a pu voir comment les articles de la revue "popular mechanics" ont fait reculer aux USA la théorie du complot sans bien sûr convaincre les lesl "truthers" endurcis.
Ensuite, l'affirmation avec davantage de force d'une croyance est une réaction de défense bien compréhensible, mais aussi le signe d'une certaine déstabilisation. Autrement dit, le fait que des gens apparaissent "renforcés" dans leur croyance est peut-être le signe d'une certaine déstabilisation dans cette croyance. Il a d'ailleurs été montré depuis longtemps que ceux qui sont confrontés à des éléments allant à l'encontre de leur croyance cherchent à la renforcer, en particulier via la réassurance par le groupe. Toutes les personnes que j'ai entendu parler de leur déconversion, en parlent comme d'un processus lent et progressif, dans lequel la confrontation avec des points de vue différents a été un élément clé.
Les septiques bombent le torse et se frottent les mains en visionnant cette vidéo
Vous devriez cesser de prêter des intentions ou des sentiments aux autres.
Pour résumer, je poste sur ce fil une question facile à comprendre :
supposer que l'on récupère un linceul. Est-il possible que le corps du défunt ait marqué celui-ci (empreinte, déformations des fibres, dépôts ou émanations diverses, je ne sais quoi d'autre d'indiscernable mais repérable grâce à des techniques modernes) ? Je reprécise que je ne parle pas de cette foutue effigie !
Est-il possible d'obtenir, à partir de cette empreinte, une image 3d du corps
Cette question est surtout absurde. Le seul cas revendiqué d'un tel phénomène est celui du tissu de Turin. Personne n'a jamais prétendu la même chose a propos d'un autre objet, et ceux qui croient à la réalité du truc y voient une action miraculeuse.
Comment s'étonner alors qu'à la suite d'une lecture sans doute peu attentive, j'ai mal interprété la question et compris que vous vous interrogiez sur la possibilité d'obtenir par des moyens connus une image similaire à celle du linge de Turin?
Et surtout pourquoi en faire tout un fromage?
Guglielmo
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 93
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 5 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Guglielmo » dim. nov. 04, 2018 12:27 pm

"pourquoi en faire tout un fromage?"

- 1 Parce que c'est bon le fromage.
- 2 Parce que la question du fil étant sans intérêt (pour des raisons déjà évoquées maintes fois), on ne peut discuter que de points collatéraux, fût-ce au prix d'un hors-sujet.
- 3 Parce que l'ennui ruine les âmes.
- 4 Parce que le temps c'est pas toujours de l'argent.
- 5 Parce que "en êtes-vous sûr ?" peut être une réponse pertinente à l'affirmation "Il pleut".
- 6 Parce que sinon, quoi d'autre ?
- 7 Parce que.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 412
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 3 fois
A été remercié : 8 fois
Contact :

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par SETI » dim. nov. 04, 2018 1:32 pm

Puisqu'on est dans le forum fromagerie : est-ce qu'un fromage imprègne son emballage papier de son image ? Et vous obtiendrez la réponse à cette question fondamentale !
Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 48
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A été remercié : 2 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Le Rat Musqué » dim. nov. 04, 2018 5:07 pm

Bonsoir Coltrane,
coltrane a écrit :
dim. nov. 04, 2018 10:52 am
Ensuite, l'affirmation avec davantage de force d'une croyance est une réaction de défense bien compréhensible, mais aussi le signe d'une certaine déstabilisation. Autrement dit, le fait que des gens apparaissent "renforcés" dans leur croyance est peut-être le signe d'une certaine déstabilisation dans cette croyance. Il a d'ailleurs été montré depuis longtemps que ceux qui sont confrontés à des éléments allant à l'encontre de leur croyance cherchent à la renforcer, en particulier via la réassurance par le groupe. Toutes les personnes que j'ai entendu parler de leur déconversion, en parlent comme d'un processus lent et progressif, dans lequel la confrontation avec des points de vue différents a été un élément clé.
Ah ? Vous croyez vraiment qu'après avoir lu vos objections durant dix longues années, Soliris soit en phase de déconversion ?
Hum... j'apprécie votre sens de l'humour. Mais vous auriez dû mettre un spoiler, ça va lui faire un choc d'apprendre ça.
(Je compte ouvrir un fil sur le sujet - pas sur Soliris, mais sur l'efficacité de la zététique en tant qu'arme contre la crédulité. Donc, affaire non classée...)
Les septiques bombent le torse et se frottent les mains en visionnant cette vidéo
Vous devriez cesser de prêter des intentions ou des sentiments aux autres.
Vous faites erreur : je parlais de moi-même.
Pour résumer, je poste sur ce fil une question facile à comprendre :
supposer que l'on récupère un linceul. Est-il possible que le corps du défunt ait marqué celui-ci (empreinte, déformations des fibres, dépôts ou émanations diverses, je ne sais quoi d'autre d'indiscernable mais repérable grâce à des techniques modernes) ? Je reprécise que je ne parle pas de cette foutue effigie !
Est-il possible d'obtenir, à partir de cette empreinte, une image 3d du corps
Cette question est surtout absurde. Le seul cas revendiqué d'un tel phénomène est celui du tissu de Turin. Personne n'a jamais prétendu la même chose a propos d'un autre objet, et ceux qui croient à la réalité du truc y voient une action miraculeuse.
Comment s'étonner alors qu'à la suite d'une lecture sans doute peu attentive, j'ai mal interprété la question et compris que vous vous interrogiez sur la possibilité d'obtenir par des moyens connus une image similaire à celle du linge de Turin?
Je vous paraitrais très stupide (obtus, je ne sais quoi d'autre...) mais, sortie de son contexte - ce que j'ai fait en précisant que je ne parlais pas de ce foutu linceul - je ne vois toujours pas en quoi cette question est absurde. Et je ne comprends toujours pas, non plus, pourquoi d'éventuels scientifiques n'auraient pas cherché à obtenir une information à partir d'un morceau de drap qui enveloppe les morts.
Ceci dit, j'ai obtenu la réponse : non, personne n'a effectué ce genre de recherches.
Il serait peut-être intéressant de se demander pourquoi mais, même ainsi, j'ai bien peur que l'on ne rattrape jamais le nombre de pages du fil consacré (hum... est-ce le bon mot ?) aux lots de la Kermesse des écoles.
Et surtout pourquoi en faire tout un fromage ?
Je pense que Guglielmo a parfaitement répondu à la question.
coltrane
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 17
Enregistré le : mar. sept. 04, 2018 6:26 pm
A été remercié : 3 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par coltrane » dim. nov. 04, 2018 5:28 pm

Vous croyez vraiment qu'après avoir lu vos objections durant dix longues années, Soliris soit en phase de déconversion
Est-ce ce que j'ai dit? Je ne crois pas. Visiblement, je ne suis pas tout seul à faire des contresens.

Vous faites erreur : je parlais de moi-même.
A la troisième personne en utilisant un pluriel de majesté?
Et je ne comprends toujours pas, non plus, pourquoi d'éventuels scientifiques n'auraient pas cherché à obtenir une information à partir d'un morceau de drap qui enveloppe les morts. Ceci dit, j'ai obtenu la réponse : non, personne n'a effectué ce genre de recherches
Il était question d'une image imprimé sur le linge. Vu que c'est un phénomène jamais observé, pourquoi devrait-on faire des recherche dessus?
Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 48
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A été remercié : 2 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Le Rat Musqué » dim. nov. 04, 2018 6:28 pm

coltrane a écrit :
dim. nov. 04, 2018 5:28 pm
Vous faites erreur : je parlais de moi-même.
A la troisième personne en utilisant un pluriel de majesté ?
Ma foi, je vous vouvoie bien, alors que vous êtes seul.
Et puis, ce n'est tout de même pas de ma faute si je suis le seul à me tambouriner le torse et me frotter les mains en visionnant une vidéo de la Tronche en Biais (même si je crois qu'elle ne sert à rien), non ?
Vous n'avez qu'à vous forcer un peu, voilà tout. Vous verrez, ça se fait sans difficulté aucune.
Vu que c'est un phénomène jamais observé, pourquoi devrait-on faire des recherche dessus ?
Vous êtes sérieux, là ? Virgo et Ligo, ça vous dit quelque chose ?
Guglielmo
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 93
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 5 fois
A été remercié : 1 fois

Re: Hologrammes du Christ à partir du suaire de Turin

Message par Guglielmo » dim. nov. 04, 2018 7:12 pm

" Vu que c'est un phénomène jamais observé, pourquoi devrait-on faire des recherche dessus ? (Coltrane)

Vous êtes sérieux, là ?
" (Le Rat Musqué)

Alors là Le Rongeur, c'est à nous de vous demander si vous êtes sérieux.
Et à vous demander si Virgo et Ligo, ça vous dit quelque chose.
Si oui, alors vous savez que ces instruments ont été conçus pour vérifier l'existence d'un phénomène prévu depuis plus de cent ans par une théorie scientifique dont plusieurs autres conséquences ont été observées entre-temps.
Voulez-vous dire que l'impression de l'image d'un corps dans un tissu est une théorie scientifique ? Voulez-vous dire que plusieurs de ses conséquences ont déjà été observées ?
Ou bien voulez-vous dire, pour prendre votre propre comparaison à l'envers, que la Relativité Générale soit, comme le suaire de Turin, une fumisterie ?
Autrement dit, que trouvez-vous de commun à cette "foutue effigie" et à la théorie d'Einstein ?

Ou bien vous êtes-vous planté dans vos usages des métaphores ?
Cela arrive aux meilleurs, vous le savez sans doute, y compris à des ministres, c'est dire.
Répondre