Nom d’utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

Effondrement ?

Répondre
Avatar du membre
ben
Toilien bronze
Toilien bronze
Réactions :
Messages : 233
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 10:15 pm
A remercié : 5 fois
A été remercié : 35 fois

Re: Effondrement ?

Message par ben » mar. avr. 21, 2020 7:36 pm

SETI a écrit :
mar. avr. 21, 2020 7:17 pm
<<< le brut américain est passé sous la barre des… 0 dollar. Dans la soirée, le baril de WTI s'échange à près de -9 dollars. Concrètement, cela veut dire que les producteurs payent 9 dollars pour donner leur baril de pétrole.>>>
Expliquez moi alors pourquoi le litre de gas-oil là où je fais le plein a aujourd'hui baissé de seulement 4 centimes d'Euros ?
Ce sont des contrats pour des livraisons futures de pétrole brut, aux États-Unis. En gros, des gens achètent les contrats en espérant les vendre plus cher dans l'avenir, et là ça vient à échéance et personne n'en veut, donc ils doivent payer pour s'en débarrasser car ils n'ont jamais eu les infrastructures nécessaires pour aller le chercher ni le stocker, c'était uniquement spéculatif.

Le coût de l'essence dépends plus des raffineries, qui ont une production limitée mais peuvent aussi plus facilement diminuer leur production quand les prix baissent. Un puit de pétrole tu ne peux pas forcément l'ouvrir ou le fermer comme tu veux. Si tu ne maintiens pas la pression et la température, il peut y avoir des pertes définitives de production future, etc.

Note qu'aux USA il y a des places où c'est autour de 25 cents le litre, actuellement. (c'est pour ça qu'ils ont tous des voitures énormes).



Avatar du membre
coltrane
Toilien
Toilien
Réactions :
Messages : 77
Enregistré le : mar. sept. 04, 2018 6:26 pm
A remercié : 12 fois
A été remercié : 9 fois

Re: Effondrement ?

Message par coltrane » jeu. avr. 23, 2020 12:54 pm

Ce qui se passe actuellement est une preuve grandeur nature de la validité des raisonnements des collapsologues.
L'épidémie que nous vivons est, comparativement à certains précédents historiques, relativement modérée, et pourtant les conséquences sont déjà gravissimes. Cela donne une idée de la fragilité de nos sociétés prétendument avancées.

Le taux de létalité du covid-19 est relativement faible( de l'ordre du pourcent) contrairement à d'autres maladies virales apparues ces dernières années(le SRAS 2003 avait un taux de 10% et le MERS du Moyen-Orient de l'ordre de 30%). Fort heureusement, ces dernières avait une contagiosité bien moindre que celle du covid-19.

Que se passerait-il si on voyait apparaître une nouvelle pandémie alliant fort taux de létalité et forte contagiosité? Il me parait assez clair qu'on serait dans un cas inéluctable d'effondrement.

Ce scénario n'a rien d'improbable vu que l'apparition de virus émergents est une conséquence du développement économique et de la globalisation.

Il y a une certaine ironie dans tout cela: le progrès qui a écarté un temps du fléau des maladies infectieuses provoque son retour aujourd'hui

Avatar du membre
ben
Toilien bronze
Toilien bronze
Réactions :
Messages : 233
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 10:15 pm
A remercié : 5 fois
A été remercié : 35 fois

Re: Effondrement ?

Message par ben » jeu. avr. 23, 2020 2:46 pm

D'un autre coté, peut-être qu'une maladie plus mortelle aurait été prise au sérieux et arrêtée comme l'ont été le SARS et le MERS, plutôt que de la laisser proliférer pendant des mois sans rien faire. Le premier SARS avait un R0 similaire (2 à 5).

Avatar du membre
Guglielmo
Toilien silver
Toilien silver
Réactions :
Messages : 642
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 22 fois
A été remercié : 40 fois

Re: Effondrement ?

Message par Guglielmo » jeu. avr. 23, 2020 3:56 pm

Expliquez moi alors pourquoi le litre de gas-oil là où je fais le plein a aujourd'hui baissé de seulement 4 centimes d'Euros ?
Mes petits camarades ont déjà répondu donc je résume :
- l'essence que nous mettons dans nos voitures ne vient pas des USA.
- l'essence que nous mettons aujourd'hui dans nos voitures vient d'un pétrole vendu par les compagnies il y a trois mois.
- le prix que nous payons pour l'essence est à 70% constitué de taxes, l'une proportionnelle, l'autre non. L'essence en France vaut donc en réalité environ 45 centimes à la pompe, raffinage inclus. La part du brut c'est la moitié de ça, donc quand le brut perd 50%, le prix de l'essence baisse de 10-12 centimes. C'est ce qui s'est produit.

Répondre