Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

joseph1
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 23
Enregistré le : mer. nov. 07, 2018 5:48 pm

Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par joseph1 » jeu. nov. 29, 2018 2:27 pm

On a arrosé les banlieues avec la " politique de la ville " Plus de 100 milliards entre 1989 et aujourd'hui. Tout cela pour rien , tout cela car on ne veut pas désigner , et encore moins combattre, le mal dont souffre les banlieues : les caïds et que l 'on a peur d 'une chose : les émeutes.
Pendant ce temps le monde rural crevait.
http://www.observatoiredesgaspillages.c ... olitique-d
https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_de_la_ville
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » jeu. nov. 29, 2018 3:45 pm

"On a arrosé les banlieues avec la " politique de la ville " Plus de 100 milliards entre 1989 et aujourd'hui. Tout cela pour rien."

Vous n'en savez rien, personne n'en sait rien.
Qui peut dire ce qui serait arrivé si l'on n'avait pas créé ces dispositifs ?
Vous l'êtes-vous jamais demandé ?

"Plus de 100 milliards entre 1989 et aujourd'hui"
Mis à part le fait que le coût des politiques de la ville est très difficile voire impossible à évaluer vu les changements de périmètres constants, il semble difficile, au vu de l'enveloppe 2018 à moins d'un demi milliards, qu'on atteigne 100 milliards en trente ans.
En extrapolant bêtement le chiffre 2018, on arriverait à quinze. Mais ce serait bête !
Le chiffre de (90-100) milliards apparaît par contre nettement... sur des sites très militants dont pas un seul n'indique son mode de calcul.

Sur des bases aussi incertaines, on ne peut avoir que des discussion incertaines. Ne sommes-nous pas en train de critiquer les politiques de la ville sur le seul fait de leur existence ? Sans nier les gaspillages dont l'état n'est pas entièrement responsable, voyons si nous avons des propositions alternatives. Car une seule chose est sûre : on ne peut pas ne rien faire.

Allez, en première approximation, nous allons poser en principe que si tout le monde avait du travail, le problème serait en passe d'être résolu...
Avatar du membre
soliris
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 109
Enregistré le : dim. sept. 02, 2018 10:15 pm
Localisation : Tournai
A remercié : 2 fois
A été remercié : 2 fois
Contact :

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par soliris » ven. nov. 30, 2018 2:59 pm

Guglielmo a écrit :
jeu. nov. 29, 2018 3:45 pm

Allez, en première approximation, nous allons poser en principe que si tout le monde avait du travail, le problème serait en passe d'être résolu...
Argument politique périmé, out of date.

Sans vouloir vous offenser, ces propos sont parfaitement irréalistes; ce sont des travailleurs qui arborent les gilets jaunes.
Ignorez-vous la nature de leur problème salarial ?(problème unique à solution unique: ils doivent toucher le montant du salaire brut, en lieu et place du salaire net.)

Evidemment il y a aussi parmi les gilets jaunes quelques retraités, dont beaucoup ont une vie de travail derrière eux.
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » ven. nov. 30, 2018 4:24 pm

" Allez, en première approximation, nous allons poser en principe que si tout le monde avait du travail, le problème serait en passe d'être résolu...
Argument politique périmé, out of date.
"

En tant qu'argument politique peut-être.
Mais ce n'est pas ici un argument politique, c'est juste une pétition de principe. Naturellement il est possible de la contester encore faudrait-il argumenter cette position, mais ça, l'argumentation...
Au-delà de tout "argument politique", nous savons tous (à moins d'habiter dans la Creuse), qu'une société de plein-emploi est beaucoup moins sujette qu'une autre à la grande délinquance. Pour de multiples raisons.
Peu importe ce que les politiques font d'une réalité et qu'ils s'en servent comme argument. La réalité reste la réalité.

"ces propos sont parfaitement irréalistes; ce sont des travailleurs qui arborent les gilets jaunes. "
La conversation avait, je ne sais d'ailleurs pas pourquoi, bifurqué vers l'état des banlieues françaises, contexte pour lequel ces propos sont parfaitement réalistes.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 4 fois
A été remercié : 10 fois
Contact :

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par SETI » dim. déc. 02, 2018 12:13 am

<<<<<< ils doivent toucher le montant du salaire brut, en lieu et place du salaire net.) >>>>>>

Ce qui implique plus de sécurité sociale, plus de mutuelle, plus de retraite, plus de prestations sociales, plus de congés, rien "nada" Et pour avoir un embryon de ce que tu viens de perdre, tu devras te le financer à prix très fort dans le privé. Ceci est dans les thèses de l'extrême droite !
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » dim. déc. 02, 2018 10:29 am

De l'extrême droite peut-être pas... Le discours de l'extrême droite française est... extrêmement flou sur les questions sociales.
Mais du néolibéralisme à coup sûr.
Soliris relais du système ? On va faire comme si on n'avait rien vu.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 4 fois
A été remercié : 10 fois
Contact :

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par SETI » dim. déc. 02, 2018 12:39 pm

Guglielmo a écrit :
dim. déc. 02, 2018 10:29 am
De l'extrême droite peut-être pas... Le discours de l'extrême droite française est... extrêmement flou sur les questions sociales.
Mais du néolibéralisme à coup sûr.
Soliris relais du système ? On va faire comme si on n'avait rien vu.
Je me souviens très bien par exemple qu'il y a 40 ans le FN prônait déjà la privatisation totale de EDF/GDF idée que personne n'imaginait alors et que même aujourd'hui les gouvernements successifs n'ont pas encore réussi totalement à faire (heureusement).

Pas si flou que ça il n'y a qu'a lire d'où est issu ce mouvement ! le poujadisme !
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » sam. déc. 08, 2018 5:42 pm

J'ai vu l'interview de Le Pen et je reconnais qu'effectivement, elle prône la suppression des cotisations sociales...
Donc le passage au privé - qu'elle déteste, dixit - des assurances santé, chômage et retraite.

Donc le RN qui déteste le capitalisme mondialisé défend l'idée de faire passer les assurances sociales aux fonds de pension du capitalisme mondialisé.
Tout va bien, tout est à sa place.
ça doit être ça le "nouvel" "ordre" mondial. Chaque chose est vraie, même son contraire, mais pas en même temps.
Modifié en dernier par Guglielmo le sam. déc. 08, 2018 9:39 pm, modifié 1 fois.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 4 fois
A été remercié : 10 fois
Contact :

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par SETI » sam. déc. 08, 2018 7:11 pm

Suite à la manif de cet après-midi (pas à Paris car il existe d'autres ville que Paris en France !) avec mon syndicat en configuration inter pro nous avons rejoint la destination finale commune aux gilets jaune et j'ai entendu à côté de moi de la part de gilets jaunes bien fort pour qu'on entende et à notre destination "je m'en vais car les "voyous" de la CGT sont là ! cela me conforte sur le fait que ce mouvement vient d'extrême droite !
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » sam. déc. 08, 2018 9:38 pm

Pas nécessaire d'être extrême droite pour considérer la CGT comme des voyous.
Bien des gens du parti de Sarkozy et Juppé pensent la même chose.
Et pas mal sans doute aussi chez les centristes.
Sans parler des patrons.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 4 fois
A été remercié : 10 fois
Contact :

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par SETI » sam. déc. 08, 2018 10:06 pm

Guglielmo a écrit :
sam. déc. 08, 2018 9:38 pm
Pas nécessaire d'être extrême droite pour considérer la CGT comme des voyous.
Bien des gens du parti de Sarkozy et Juppé pensent la même chose.
Et pas mal sans doute aussi chez les centristes.
Sans parler des patrons.
Probablement , mais je ne me souviens pas de casse de notre part et on revendique et manifestons depuis bien plus longtemps en terme d'années que ces gilets jaunes.
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » dim. déc. 09, 2018 12:18 am

Je suis bien d'accord, je le sais assez pour avoir eu deux parents à la CGT.
Mais pour certains, (pas les meilleurs, je le concède), un syndicaliste CGT est avant tout un ouvrier qui a les mains sales et qui sent la sueur, c'est aussi quelqu'un qui crie quand il n'est pas content, mange des rillettes et fume des gitanes maïs.
Au besoin, il bloque l'entrée d'une usine qu'on veut fermer car il a l'audace de vouloir continuer de travailler alors que l'évident intérêt de ses patrons est qu'on boucle et il n'est pas assez intelligent pour comprendre une chose aussi simple.
Il fait des feux de palettes toute la nuit, il empêche que le patron déménage les machines en douce, il déchire leur chemise...

Tout cela se résume en un mot : voyou. Par contre l'actionnaire qui ponctionne la richesse produite en commun et oblige les dirigeants à mettre des pères de famille au chômage, lui c'est quelqu'un de bien. La preuve, il porte une cravate et il a les ongles propres, à défaut de la conscience.
Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 77
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 1 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Le Rat Musqué » lun. déc. 10, 2018 7:59 pm

Bonsoir,

J'avoue que je n'y comprends pas grand chose en politique, ça ne m'intéresse pas.

Pourtant, Seti et Guglielmo, il y a quelque chose qui me dérange, dans vos propos. Je n'arrive pas correctement à cerner ce dont il s'agit. Peut-être que je les trouve réducteurs ? Ou que vos amalgames discréditent ce mouvement ?
Il me semble que comparer la révolte des gilets jaune avec une manif de la CGT n'a pas de sens. Le cégétiste est un salarié, le plus souvent manard ouvrier. Enfin, c'est le cliché que j'en ai.
Si j'ai à peu près suivi, les gilets GJ rassemblent des personnes de tout horizon, de tout âge. On a là des salariés mais aussi des retraités, des professions libérales, des commerçants, etc. À quoi leur servirait-ils d'être cégétistes ? Je suis incapable de répondre à cette question.
Alors oui, il y a des personnes d'extrême droite qui participent au mouvement. Tout d'abord parce qu'elles doivent être trop heureuses de l'aubaine, et puis ne l'oublions pas : 20% de la population votent front national. En revanche, je sais de source sûre qu'il y a aussi d'autres personnes qui soutiennent les GJ et qui ne sont aucunement liées au FN. J'ai notamment pas mal d'amis qui bénévolent chez les éclaireurs et qui ont manifesté.

Je trouve deux aspects intéressants :
- qu'il s'agissent d'un mouvement populaire spontané et non chapeauté par un parti (même si, comme je l'ai déjà dit, les opposants de M. Macron profitent de la situation)
- que ce mouvement ait répondu aux provocations répétées de notre président de la république. Ce qui est plutôt rassurant.

Je suis curieux de la suite. Même si c'est plutôt inquiétant. Si démission il y a, il y a fort à parier que ça sera encore pire.
Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 153
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 9 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par Guglielmo » lun. déc. 10, 2018 8:43 pm

"Il me semble que comparer la révolte des gilets jaune avec une manif de la CGT n'a pas de sens."

Moi aussi mais personne n'a opéré une telle comparaison.
SETI a juste mentionné qu'il avait fait l'objet d'attaques verbales de la part des GJ en tant que cégétiste ayant rejoint une manif.
Je ne vois pas là-dedans de comparaison de l'un à l'autre.

Le mouvement GJ est en effet protéiforme, c'est cela le plus inquiétant car j'y vois la première manifestation en grand nombre dans l'espace public du courant conspirationniste français.
On peut y voir aussi une manifestation d'extrême droite, puisque l'extrême droite est manifestement ( :lol: ) présente.
On peut y voir aussi une manifestation d'extrême gauche puisque l'extrême gauche est manifestement (re :lol: ) présente.
C'est naturellement un mouvement des petites gens.
C'est naturellement un mouvement des territoires.
C'est naturellement un mouvement des smicards
C'est naturellement un mouvement des retraités.
C'est naturellement un mouvement poujadiste.

Ce n'est rien de tout cela.
C'est tout cela à la fois.
Le réduire à une seule ou deux ou trois de ses composantes n'est pas seulement idiot, ce serait inutile. Mais je n'ai encore vu personne faire ça dans ce fil.
Je suis personnellement très partagé sur ce mouvement ; optimiste, je me contente de le regarder et d'espérer qu'à force de mettre un bordel qui n'a quand même rien à voir avec mai 68 (toute la France arrêtée, ce dont la France s'est parfaitement relevée), à force de bordel donc, il finisse par en sortir quelque chose. Quoi, mystère. Une révolution, sûrement pas. Une émeute, c'est déjà fait. Un changement de ton des politiques, pendant un moment c'est possible mais chassez le naturel...
Bref, pas grand-chose mais j'espère toujours me tromper.
Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 4 fois
A été remercié : 10 fois
Contact :

Re: Gilets jaunes. Les causes de la révolte.

Message par SETI » lun. déc. 10, 2018 8:58 pm

Guglielmo a très bien répondu, ceci bien mieux que je ne l’aurais fait moi même, il ne s'agit aucunement de comparaison et nous n'avons pas rejoint une manif des gilets jaunes mais nous avons fait "converger" notre manif vers le point de chute (dissolution) de nos deux manifs respectives c'est à dire la place de l'Hôtel de Ville.

Ce qui est marrant c'est que du point de vue des gilets jaunes les gilets rouges ont déguerpit à l'arrivée des gilets jaunes alors que moi j'ai vu tout le contraire ! Ce point de viue des gilets jaunes je le sais de la part d'un cégétiste préférant avoir un gilet jaune en ce moment ! (puisqu'il y a de tout ça ne devrait choquer personne !)
Répondre