Page 1 sur 3

Suivi climatique

Posté : jeu. janv. 24, 2019 10:39 pm
par Guglielmo
Sans Paul et Mickey, pas besoin de ces deux-là, compilons au jour le jour les nouvelles du climat.

Ici, https://www.futura-sciences.com/planete ... -retour%5D la fonte accélérée du Groenland a provoqué en quatorze ans une hausse d'environ dix centimètres du niveau général des océans.
Dix centimètres en quatorze ans, soit quatre-vingt centimètres pour ce siècle. Essayons d'imaginer ce que ça représente pour les populations côtières...

Mais souvenons-nous que cette hausse n'est due qu'au Groenland ! L'Antarctique fond, lui aussi... Que dirions-nous d'une hausse de un mètre vingt à un mètre cinquante dans le siècle ?
Que le port de New-York serait submergé...
Mais voyons c'est impossible, les satellites doivent se tromper.

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 9:17 am
par Le Rat Musqué
Guglielmo a écrit :
jeu. janv. 24, 2019 10:39 pm
Sans Paul et Mickey, pas besoin de ces deux-là, compilons au jour le jour les nouvelles du climat.

Ici, https://www.futura-sciences.com/planete ... -retour%5D la fonte accélérée du Groenland a provoqué en quatorze ans une hausse d'environ dix centimètres du niveau général des océans.
Dix centimètres en quatorze ans, soit quatre-vingt centimètres pour ce siècle. Essayons d'imaginer ce que ça représente pour les populations côtières...

Mais souvenons-nous que cette hausse n'est due qu'au Groenland ! L'Antarctique fond, lui aussi... Que dirions-nous d'une hausse de un mètre vingt à un mètre cinquante dans le siècle ?
Que le port de New-York serait submergé...
Mais voyons c'est impossible, les satellites doivent se tromper.
Bonjour,

À propos du niveau des océans, il semblerait que leur température, dans la couche de 2.000 mètres sous la surface, a été sous évaluée pour la période 1971-2010. Source. Ce qui induit une dilatation plus importante.

Autre chose.
La puissance des vagues n'a cessé d'augmenter depuis 1948, selon une récente étude américaine publiée dans la revue Nature, qui explique ce phénomène par le réchauffement climatique. Source.

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 1:13 pm
par SETI
Un peu d'histoire: on ne retrouve pratiquement rien sur les vikings à cause de leur "fâcheuse" habitude d'enterrer leurs morts sur les grèves et également d'y vivre, tout ça se trouve maintenant sous l'eau, c’était vers l'an 900 et entre temps de 900 à 1850 (début de l'industrialisation) comment se fait-il que les océans aient recouvert tout ça ? Et de probablement bien plus que 10 cm ?

Bon il est vrai qu'un gouvernement d'incompétents nous promettait quasi immédiatement de meilleurs jours en augmentant le prix des carburants !

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 4:59 pm
par Le Rat Musqué
SETI a écrit :
dim. janv. 27, 2019 1:13 pm
Un peu d'histoire: on ne retrouve pratiquement rien sur les vikings à cause de leur "fâcheuse" habitude d'enterrer leurs morts sur les grèves et également d'y vivre, tout ça se trouve maintenant sous l'eau, c’était vers l'an 900 et entre temps de 900 à 1850 (début de l'industrialisation) comment se fait-il que les océans aient recouvert tout ça ? Et de probablement bien plus que 10 cm ?

Bon il est vrai qu'un gouvernement d'incompétents nous promettait quasi immédiatement de meilleurs jours en augmentant le prix des carburants !
Bonsoir SETI,
Vous faites - comme beaucoup - une erreur d'ordre de grandeur (sans parler des continents qui bougent, émergent ou s'enfoncent). Il est évident que rien n'est fixe, que tout se transforme dans le temps. Votre exemple s'écoule sur 1000 ans. Celui du changement climatique actuel sur moins de 100. Il est surtout irréversible à une échelle qui intéresse les hommes.
La Terre a déjà eu dans le passé un climat beaucoup plus chaud. Plus froid. Plus humide. Plus sec. Il y a déjà eu aussi bien plus de Co2 dans notre atmosphère.
Mais comparer l'histoire de la Terre avec celle des hommes présente un fossé dû à l'échelle.
Actuellement, tout se passe trop vite. Vous me direz : et alors ?
Et alors, l'évolution de la vie a du mal à s'adapter à ces rythmes-là.

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 5:20 pm
par Le Rat Musqué
De plus, après une rapide recherche sur d'éventuels "vestiges vikings engloutis par la mer", je vois qu'il est question d'érosion du littoral, comme dans cet article.
Un peu d'histoire, c'est sympa mais citer des sources c'est encore mieux. Ça permet de s'instruire, même si c'est hors sujet.

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 6:26 pm
par SETI
Le Rat Musqué a écrit :
dim. janv. 27, 2019 5:20 pm
De plus, après une rapide recherche sur d'éventuels "vestiges vikings engloutis par la mer", je vois qu'il est question d'érosion du littoral, comme dans cet article.
Un peu d'histoire, c'est sympa mais citer des sources c'est encore mieux. Ça permet de s'instruire, même si c'est hors sujet.
Je ne peux citer mes sources car je citais ici de mémoire ce que j'ai lu de nombreuses fois sur différentes publications, ceci même avant le déploiement de l'Internet.

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 6:44 pm
par Le Rat Musqué
Dommage. Il aurait été intéressant de savoir où se situaient ces sites pour avoir une idée de ce qui a provoqué leur engloutissement.
Par exemple, je pense que le Petit Âge Glaciaire, en formant d'immenses calottes sur le Groenland, a certainement dû enfoncer le continent, noyant ainsi beaucoup de sites. C'est une supposition.

Re: Suivi climatique

Posté : dim. janv. 27, 2019 6:55 pm
par Guglielmo
Le petit âge glaciaire n'a duré qu'un siècle et demi, ce n'est pas lui qui a pu former d'immenses calottes sur le Groenland.
Par contre, un phénomène bien identifié est en effet l'enfoncement des continents sous le poids des glaces, et son inverse quand les glaces fondent : les continents remontent.
D'où vient alors que certains sites se retrouvent submergés ?

C'est que lorsqu'une partie de la croûte se relève quand la glace a fondu (cas de la Scandinavie), les régions périphériques (nord de l'Europe), qui s'étaient soulevées sous l'action du manteau repoussé par l'enfoncement de la Scandinavie, redescendent.

Re: Suivi climatique

Posté : lun. janv. 28, 2019 5:41 pm
par Le Rat Musqué
Bonsoir,

Record absolu de température à la Réunion, 37°.

La courbe de l'indicateur de température moyenne pour le mois de janvier de 1968 à 2019 est on ne peut plus parlante.

Re: Suivi climatique

Posté : mar. janv. 29, 2019 5:34 pm
par Le Rat Musqué
Bonsoir,

Nouveaux records absolus de chaleur, ce coup-ci en Australie.

50° à Port Augusta !

Re: Suivi climatique

Posté : mar. janv. 29, 2019 5:51 pm
par coltrane

Re: Suivi climatique

Posté : lun. févr. 04, 2019 6:56 pm
par Le Rat Musqué
Le Rat Musqué a écrit :
dim. janv. 27, 2019 4:59 pm
[...] Il est évident que rien n'est fixe, que tout se transforme dans le temps. Votre exemple s'écoule sur 1000 ans. Celui du changement climatique actuel sur moins de 100. Il est surtout irréversible à une échelle qui intéresse les hommes.
La Terre a déjà eu dans le passé un climat beaucoup plus chaud. Plus froid. Plus humide. Plus sec. Il y a déjà eu aussi bien plus de Co2 dans notre atmosphère.
Mais comparer l'histoire de la Terre avec celle des hommes présente un fossé dû à l'échelle.
Actuellement, tout se passe trop vite. Vous me direz : et alors ?
Et alors, l'évolution de la vie a du mal à s'adapter à ces rythmes-là.
Bonsoir,
En fait, Homo Sapiens a déjà vécu un réchauffement climatique très rapide : 10° en à peine 150 ans. Il y a environ 14 700 ans, les températures maximales de la Rhénanie et du nord de la France sont passées de 9° à 19°, bousculant la culture Magdalénienne.

Re: Suivi climatique

Posté : lun. févr. 04, 2019 7:38 pm
par Guglielmo
Il s'agissait d'un réchauffement local sur l'ouest de l'Europe, dans le contexte du réchauffement lié à la fin de la période glaciaire.
Le réchauffement actuel est mondial.

Re: Suivi climatique

Posté : sam. mars 02, 2019 5:51 pm
par Le Rat Musqué
Bonsoir,

Jancovici était invité dans l'émission d'Yves Calvi le 27 février 2019 sur le thème "Vive le réchauffement climatique ?" pour parler des records de température en février 2019.


Re: Suivi climatique

Posté : dim. mars 03, 2019 8:37 am
par Guglielmo
Une émission qui ne dit qu'une seule chose importante : jusque-là tout va bien.
J'insiste sur le fait qu'un évènement météorologique particulier ne signe pas d'évolution climatique globale, parce que la météo ce n'est pas le climat.

Moi aussi je suis content d'avoir mangé dehors au Havre en février et d'avoir pris un coup de soleil. Je suis conscient autant qu'on peut l'être de deux choses : 1 - il en ira différemment l'année prochaine parce que le propre des évènements rares est d'être rares. 2 - le dérèglement induit dans la nature par cet épisode trop chaud, trop sec, trop long, risque de me faire moins sourire quand je verrai les prix des fruits et légumes, mais j'en survivrai.
Mais j'ai appris un truc grâce à JMJ : il existe une vingtaine de modèles d'évolution des couvertures nuageuses et les différences entre les modèles expliquent en grande partie le flou des prévisions sur les températures. Ce qui prouve une fois de plus que pendant qu'un tas de négationnistes balaient tout cela d'un revers de main, il y a des gens qui travaillent. Je serais tenté de leur proposer d'en faire autant.