Bannissons les termes "homo- et hétéro-sexuels"

Répondre
Avatar du membre
soliris
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 251
Enregistré le : dim. sept. 02, 2018 10:15 pm
Localisation : Tournai
A remercié : 8 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Bannissons les termes "homo- et hétéro-sexuels"

Message par soliris » jeu. nov. 15, 2018 4:28 pm

Vous aimez parler de la vérité ?

Je connais un tas de bonhommes (oui, beaucoup) et moins de femmes qui désignent facilement quelqu'un de non-hétéro comme "homo" ou "lesbienne".
Et puis j'entends dire qu'ils /elles sont sorti(e)s en boîte (dancing), et ont fini ensuite la soirée dans ces endroits coquins, où il y a moyen de se retrouver "en mont" :blink: à 15 ou 20 participants, l'un sur l'autre, au 2 ième étage de ces paradis artificiels, où il faut quand même payer 75 euros pour entrer ! B)

Et cela me laisse songeur, quand je pense au nombre de flics et de psys (qui rédigent sur vous ou d'autres des rapports de genre et de bonne vie et moeurs) qui "poussent" la porte, puis poussent :zzz: dans tout ce qui se présente à portée de leurs mains, de leur bouche (et autres instruments de plaisir..), ou qui se font prendre subrepticement pendant quelques dizaines de minutes, car "ils étaient coincés" :nan: , et puis "il faut tout essayer" :woohoo: , et puis "maman n'est pas derrière la porte" ;) .

Alors je m'adresse au lecteur anonyme: avant de traiter quelqu'un de gay ou lesbienne, homo ou hétéro, regardez bien à ce que vous êtes capable de faire dans des circonstances circonfuses..


Un seul être joue à être plusieurs.

Sargos
Membre junior
Membre junior
Réactions :
Messages : 1
Enregistré le : mar. juil. 09, 2019 7:38 pm

Re: Bannissons les termes "homo- et hétéro-sexuels"

Message par Sargos » mer. juil. 10, 2019 11:23 am

Effectivement, il faut commencer à se poser des questions sur le besoin de catégoriser notre orientation sexuelle.
Quand on a vu des images sur google, des films, des sites web, les doutes émergent quant à ces orientations. Et quand on voit la réalité dans les bars et boîtes de nuits, ces doutes deviennent de plus en plus persistantes.
Moi, je me pose de plus en plus de questions...suis-je seul à être dans le doute?

Répondre