Nom d’utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

Fièvre de la Vallée du Rift : un exemple de lutte contre les maladies virales émergentes

Répondre
Avatar du membre
ASmith
Toilien bronze
Toilien bronze
Messages : 487
Enregistré le : sam. sept. 01, 2018 9:21 am
A été remercié : 6 fois

Fièvre de la Vallée du Rift : un exemple de lutte contre les maladies virales émergentes

Message par ASmith » mer. sept. 30, 2020 11:17 am

Maladie virale à l’origine d’épidémies importantes, principalement en Afrique, la fièvre de la Vallée du Rift (FVR) se transmet du bétail à l’humain. Classée maladie prioritaire émergente par le programme R&D Blueprint de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2015, sa dynamique de transmission avait pourtant jusqu’ici été peu étudiée. Dans le cadre d’une collaboration multidisciplinaire, des chercheurs et professionnels de la santé publique de l’Inserm, de Santé publique France, du Cirad et de la London School of Hygiene and Tropical Medicine, avec le soutien du consortium REACTing, ont développé un modèle pour étudier la dynamique de l’épidémie de FVR qui a touché Mayotte en 2018-2019 Ces travaux publiés dans la revue PNAS montrent que la transmission du virus à l’humain par le biais des moustiques a été plus importante que la transmission par contact direct avec le bétail infecté . Ils révèlent par ailleurs que vacciner 20 % du bétail pourrait réduire le nombre de cas humains de 30 %.

Source: https://www.cirad.fr/actualites/toutes- ... -moustique

Avatar du membre
Anubia
Toilien junior
Toilien junior
Messages : 13
Enregistré le : lun. mai 25, 2020 4:20 pm

Re: Fièvre de la Vallée du Rift : un exemple de lutte contre les maladies virales émergentes

Message par Anubia » jeu. oct. 08, 2020 12:31 pm

C'est peut être du à mes habitudes de recherche d'info, mais j'ai l'impression d'en avoir appris bien plus sur les épidémies (et pas que la Covid) ces derniers mois que pendant le reste de ma vie. Les études sont bien plus relayées. Il faut aussi dire que les gens n'en avait rien à faire des épidémies qui avaient lieu à l'autre bout du monde jusqu'ici. Aujourd'hui, on a compris quel pouvait être leur impact alors forcément, on s'informe différemment.

Répondre