Se préparer à la rupture énergétique

Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 924
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 9 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par SETI » ven. juin 28, 2019 8:08 pm

Je ne peux lire ce lien car je suis en déplacement sur une connexion pourrie, mais je fais confiance à celui qui me l'a envoyé. Merci à lui !


http://www.lapagefinanciere.fr/videos/nasse-linky.mp4



bidule en truc
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 87
Enregistré le : ven. août 31, 2018 6:54 pm
A remercié : 90 fois
A été remercié : 4 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par bidule en truc » ven. juin 28, 2019 8:48 pm

Guglielmo a écrit :
lun. avr. 08, 2019 5:07 pm
de tout ce que je raconte au sujet des modifications environnementales, 1 - les jeunes sont déjà au courant et 2 - ils s'en foutent à peu près complètement.
Scène dans un supermarché : un jeune (clan "bobo"/"hippie") fait tomber un carton au sol.
Son copain : -- Et la planète alors ?
-- Rien à foutre de la planète.
-- Très bonne réponse, d'une voix à moitié excitée exprimant une espèce d'accord total.
Ridicule...

Je crois que le plus gros problème est simplement qu'on est trop. Ça dissipe bien trop la responsabilité.

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 390
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 36 fois
A été remercié : 25 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Le Rat Musqué » sam. nov. 30, 2019 8:08 pm

Bonsoir.

En voilà qui n'ont pas besoin de s'y préparer, à la rupture énergétique :



La vidéo est effectuée avec des photos prises toutes les vingt secondes et représente une journée de 10 heures de travail (on note quand même une petite pose pour le repas, notez aussi le passage de plusieurs fiacres). J'avoue être impressionné et me dis qu'on remerciera peut-être un jour ces gens d'avoir sauvegardé ce genre de savoir faire.

Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 924
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 9 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par SETI » sam. nov. 30, 2019 10:23 pm

De petits insectes au labeur ! Propos non péjoratif de ma part ! J'admire !

coltrane
Membre
Membre
Réactions :
Messages : 63
Enregistré le : mar. sept. 04, 2018 6:26 pm
A remercié : 14 fois
A été remercié : 9 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par coltrane » dim. déc. 01, 2019 9:52 am

Ils sont préparés à la rupture énergétique parce qu'ils ont gardé le sens de la solidarité et du collectif. Ce qui me gène bien sûr chez eux, c'est que le lien qui les relie repose largement sur l'adhésion à un fondamentalisme chrétien. C'est tout le problème avec les communautés: il semble qu'elles ne peuvent que reposer sur des croyances irrationnelles. Peut-on allier entraide et liberté de pensée? J'ai l'impression que l'équation est impossible à résoudre.

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 390
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 36 fois
A été remercié : 25 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Le Rat Musqué » dim. déc. 01, 2019 12:36 pm

coltrane a écrit :
dim. déc. 01, 2019 9:52 am
Peut-on allier entraide et liberté de pensée ?
Bonjour.

J'aurais aimé avoir l'avis de Guglielmo sur la question.

Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 31 fois
A été remercié : 34 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Guglielmo » dim. déc. 01, 2019 1:59 pm

Le Rat Musqué a écrit :
dim. déc. 01, 2019 12:36 pm
coltrane a écrit :
dim. déc. 01, 2019 9:52 am
Peut-on allier entraide et liberté de pensée ?
Bonjour.

J'aurais aimé avoir l'avis de Guglielmo sur la question.
C'est beaucoup d'honneur !

"on remerciera peut-être un jour ces gens d'avoir sauvegardé ce genre de savoir faire."

Je le crains. En tous cas leur utilité saute à présent aux yeux, alors qu'à l'époque où Harrison Ford tournait un film avec eux, ils passaient pour des retardataires obscurantistes.
Je suis d'accord avec Coltrane pour dire qu'il est regrettable que la sauvegarde de ce genre de savoir-faire se double d'un rejet sans exclusive de la modernité (comme si celle-ci était entièrement négative, ce qui n'est pas soutenable), et entre autres choses, d'un système patriarcal qui n'a fait ses preuves nulle part, que je trouve parfaitement détestable et qui n'est pas justifié davantage que ne l'est l'occupation de la Cisjordanie par Israel : la Bible.

Je ne suis pas certain de pouvoir lier entraide et liberté de pensée, car selon moi ces deux notions ne se situent pas sur le même plan. La liberté de pensée est un fondement social, elle conditionne beaucoup d'aspects (tous ?) de relations interindividuelles tout autant que les rapports de l'individu à l'Etat. L'entraide quant à elle, se situe pour moi à l'autre bout de la chaîne, puisqu'il faut pour qu'elle s'exerce, qu'une société soit déjà constituée mais aussi parce qu'elle n'implique pas l'Etat et s'exerce le plus souvent sans lui, parfois contre lui.
On voit d'ailleurs que si l'entraide fonctionne dans tous les schémas sociaux : démocraties et dictatures, théocraties, grandes nations et petits peuples etc., dans les grandes nations, elle n'est mobilisée que dans les occasions remarquables et notamment les catastrophes. En temps ordinaires, l'individualisme y règle le quotidien.
Si l'on admet que la solidarité est le fait des petits groupes humains, la question se déplace : quid de la liberté de pensée dans ces groupes, et dans les grandes nations ?

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 390
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 36 fois
A été remercié : 25 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Le Rat Musqué » dim. déc. 01, 2019 6:23 pm

Merci.

Autant je n'ai aucun mal pour définir l'entraide, autant ce que tout un chacun appelle "liberté de pensée" est tellement variable que je suis perplexe.
je note d'ailleurs que chez les Amish,
À partir de 16 ans, dans les communautés conservatrices vient le rumspringa (terme issu de l'allemand de Pennsylvanie qui signifie littéralement « courir dans tous les sens »), sorte de rite de passage durant lequel les adolescents sont temporairement libérés des règles de la communauté. Ils sont autorisés à sortir le weekend avec leurs amis, la plupart du temps réunis sous la forme de groupes de jeunes. Certains groupes sont chaperonnés par des adultes. Ils se réunissent pour des tournois sportifs, des goûters, aller nager ensemble... D'autres groupes sont auto-gérés par les jeunes eux-mêmes. Parmi eux, certains s'essayent aux pratiques de la vie moderne, comme boire de l'alcool, fumer, porter des vêtements modernes, écouter du rock et de la pop music… Ils peuvent éventuellement quitter la communauté durant cette période.
Même si, ajoute wikipedia, cette pratique est controversée au sein même des Églises Amish.

Je n'ai pas d'avis sur les pratiques de ces gens, tellement elles me sont étrangères.
Toutefois, elles amènent un questionnement sur nos sociétés. Qu'a-t-on perdu, qu'a-t-on gagné ? Quand j'observe mes semblables, je me demande dans quelle mesure ils peuvent revendiquer une liberté de pensée. Ou plutôt (s'il s'avère qu'ils l'ont), dans quelle mesure ils l'utilisent et de quelle manière.

Si j'adopte un point de vue utilitariste, il y a de quoi être dubitatif quant au résultat.

Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 31 fois
A été remercié : 34 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Guglielmo » dim. déc. 01, 2019 9:40 pm

La seule chose absolue que nous ayons gagnée est l'espérance de vie (et l'espérance de vie en bonne santé, ce sont deux choses distinctes).
Tout le reste est relatif :
Le confort n'est qu'un facteur d'espérance de vie parmi d'autres. Cela et d'autres choses, la qualité de la vie, la capacité à voyager etc. sont des bienfaits relatifs : quand on n'en bénéficie pas, on ne souffre pas d'en être privé. On s'adapte aux conditions de vie que la société nous donne. Dans cinq générations, des gens qui travailleraient beaucoup moins sans être obligés de se rendre sur leur lieu de travail (par exemple), trouveraient dures nos conditions actuelles.
Les européens du début du XXe siècle avaient une vie que nous ne supporterions pas mais qui était largement plus facile qu'un siècle plus tôt.

Ceux qui nous vendent les biens matériels comme une amélioration de la qualité de la vie sont des escrocs. Ils veulent seulement vendre leur camelote. A vingt ans, je n'avais pas la moitié des gadgets que je possède aujourd'hui et ça ne me manquait pas.
A noter que les "biens" qu'on nous vend actuellement, beaucoup plus que pour les générations précédentes, aboutissent à créer et renforcer un asservissement.
Avec l'âge, je suis devenu très circonspect sur le "progrès".

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 390
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 36 fois
A été remercié : 25 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Le Rat Musqué » mar. déc. 03, 2019 6:20 pm

Guglielmo a écrit :
dim. déc. 01, 2019 9:40 pm
La seule chose absolue que nous ayons gagnée est l'espérance de vie (et l'espérance de vie en bonne santé, ce sont deux choses distinctes).
Tout le reste est relatif :
Le confort n'est qu'un facteur d'espérance de vie parmi d'autres. Cela et d'autres choses, la qualité de la vie, la capacité à voyager etc. sont des bienfaits relatifs : quand on n'en bénéficie pas, on ne souffre pas d'en être privé. On s'adapte aux conditions de vie que la société nous donne.
Bonsoir.

Mettriez-vous le fait de manger à sa faim (de ne plus "crever la dalle", comme disait mon vieux), et de se protéger de la rigueur du climat, comme des bienfaits relatifs ? Il me semble que le premier est trop encré par la sélection naturelle pour être considéré comme tel. Mais il y a effectivement des preuves qui confirment que le deuxième en est bien un.

Avatar du membre
SETI
Moderateur
Moderateur
Réactions :
Messages : 924
Enregistré le : jeu. août 30, 2018 5:09 pm
A remercié : 9 fois
A été remercié : 14 fois
Contact :

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par SETI » mar. déc. 03, 2019 10:15 pm

L'espérance de vie recule depuis 2015 voir cet article.

https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html

Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 489
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 31 fois
A été remercié : 34 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Guglielmo » mar. déc. 03, 2019 11:09 pm

SETI a écrit :
mar. déc. 03, 2019 10:15 pm
L'espérance de vie recule depuis 2015 voir cet article.
L'article ne dit pas ça. Il dit que l'espérance de vie a reculé en 2015 par rapport à 2014.

En fait, après ce recul l'espérance de vie a remonté pour dépasser en 2018 le niveau de 2014, même si la hausse ralentit.
http://www.observationsociete.fr/popula ... e-vie.html

Avatar du membre
Le Rat Musqué
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 390
Enregistré le : mar. sept. 18, 2018 7:31 pm
A remercié : 36 fois
A été remercié : 25 fois

Re: Se préparer à la rupture énergétique

Message par Le Rat Musqué » jeu. déc. 05, 2019 9:18 am

Bonjour.

Ma fille (qui fait des études d'archi) a décidé d'étudier l’architecture vernaculaire de l’Alabama.
À l'université, les élèves (en archi) apprennent à monter des maisons individuelles de bout en bout en 3 semaines. L'utilisation de l'énergie fossile est limitée au terrassement, transport des matériaux et grutage de la charpente. Il est facilement envisageable de la supprimer en allongeant la durée des travaux.



Elle note : Quant à la question d’une société résiliente, peut être pouvons nous lier le bon fonctionnement de la communauté Amish a sa coalition éthique transmise par l’éducation, et également à son échelle faible. L’Europe est vue comme un système global et interdépendant autant dans sa culture que dans son économie ; l’échelle est énorme, c’est sa force, et surtout sa faiblesse.
La question d’indépendance ou la possibilité d’effondrement n’a pas pénétré les esprits, et encore moins l’éducation. Et la question communautaire est quasi absente, cela évoque également la question de l’uniformisation de notre culture et de nos modes de vie, qui pourtant, étaient bien liés à nos territoires il y a encore quelques décennies.

Elle déplore que l'enseignement Français soit complètement déconnecté de la réalité.

Répondre