Climat | Comment les arbres pourraient sauver la planète

Répondre
Avatar du membre
ASmith
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 244
Enregistré le : sam. sept. 01, 2018 9:21 am
A été remercié : 6 fois

Climat | Comment les arbres pourraient sauver la planète

Message par ASmith » ven. juil. 05, 2019 5:40 pm

Environ 0,9 milliard d'hectares de terres dans le monde pourraient être reboisées, ce qui permettrait à terme d’absorber les deux tiers des émissions carbone d'origine humaine. D’après une étude publiée dans la revue Science le 5 juillet 2019 par une équipe de chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Zurich (ETH), de la FAO et du Cirad, ce serait la méthode la plus efficace pour lutter contre le changement climatique.

Source: https://www.cirad.fr/actualites/toutes- ... la-planete



Avatar du membre
soliris
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 223
Enregistré le : dim. sept. 02, 2018 10:15 pm
Localisation : Tournai
A remercié : 6 fois
A été remercié : 7 fois
Contact :

Re: Climat | Comment les arbres pourraient sauver la planète

Message par soliris » sam. juil. 06, 2019 3:16 pm

Un seul volcan se met en marche, et c'est toutes les émissions "humaines" de Co2 qui sont doublées.. En attendant, les émissions des "particuliers" ne représentent que 5 % des émissions totales, quand les 95 % restant viennent des avions et des bateaux (cargos, palaces flottants, pêcheries,..).

Le climat est une astuce politique, qui justifie les taxes contre les particuliers, des restrictions, des amendes, des lois payantes, des frais immenses d'investissement, + une multitude de barreaux à la fenêtre de leur bonheur, et un sentiment accru de culpabilité (voir plus bas, la fable du pauvre âne).

De la Désinformation politique, on est passé à la charge globale.
Mais j'aimerais que vous lisiez la fable de la fontaine,des "Animaux malades de la peste"

Donc la peste fait rage au royaume des animaux, et voici ce qui se passe:

Le Lion tint conseil, et dit : Mes chers amis,
Je crois que le Ciel a permis
Pour nos péchés cette infortune ;
Que le plus coupable de nous
Se sacrifie aux traits du céleste courroux,
Peut-être il obtiendra la guérison commune.
L'histoire nous apprend qu'en de tels accidents
On fait de pareils dévouements :
Ne nous flattons donc point ; voyons sans indulgence
L'état de notre conscience.
Pour moi, satisfaisant mes appétits gloutons
J'ai dévoré force moutons.
Que m'avaient-ils fait ? Nulle offense :
Même il m'est arrivé quelquefois de manger
Le Berger.
Je me dévouerai donc, s'il le faut ; mais je pense
Qu'il est bon que chacun s'accuse ainsi que moi :
Car on doit souhaiter selon toute justice
Que le plus coupable périsse.
- Sire, dit le Renard, vous êtes trop bon Roi ;
Vos scrupules font voir trop de délicatesse ;
Eh bien, manger moutons, canaille, sotte espèce,
Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes Seigneur
En les croquant beaucoup d'honneur.
Et quant au Berger l'on peut dire
Qu'il était digne de tous maux,
Etant de ces gens-là qui sur les animaux
Se font un chimérique empire.
Ainsi dit le Renard, et flatteurs d'applaudir.
On n'osa trop approfondir
Du Tigre, ni de l'Ours, ni des autres puissances,
Les moins pardonnables offenses.
Tous les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins,
Au dire de chacun, étaient de petits saints.
L'Ane vint à son tour et dit : J'ai souvenance
Qu'en un pré de Moines passant,
La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense
Quelque diable aussi me poussant,
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
A ces mots on cria haro sur le baudet.
Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.
Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !
Rien que la mort n'était capable
D'expier son forfait : on le lui fit bien voir.
Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.


De la statique des forces à la cinétique des apparences.

Guglielmo
Membre bronze
Membre bronze
Réactions :
Messages : 410
Enregistré le : sam. sept. 08, 2018 9:00 am
A remercié : 26 fois
A été remercié : 27 fois

Re: Climat | Comment les arbres pourraient sauver la planète

Message par Guglielmo » sam. juil. 06, 2019 8:58 pm

La poésie est certainement la dernière chose à convoquer s'agissant des questions écologiques.

les émissions des "particuliers" ne représentent que 5 % des émissions totales, quand les 95 % restant viennent des avions et des bateaux (cargos, palaces flottants, pêcheries,..)
Il faudra m'expliquer comment les avions, les cargos, les palaces flottants et les pêcheries peuvent n'être pas imputés aux "particuliers"...



Répondre